Les applications bureautiques gratuites peinent à rattraper Microsoft

Matthieu Dailly
18 novembre 2008 à 17h53
0
00C8000001775320-photo-clickstream.jpg
ClickStream, un spécialiste des études au clic, rapporte qu'aux États Unis, « le taux d'utilisation des logiciels gratuits de bureautiques tels que Google Docs et OpenOffice reste bas, alors que Microsoft Office est utilisé par plus d'un internaute adulte américain sur deux, et que cette popularité ne parait pas être en déclin ». Un constat qui fait l'objet d'une intense polémique: deux ex-employés de Microsoft travaillant désormais pour ClickStream...

00C8000001290998-photo-logo-microsoft-office.jpg
Ce sondage, effectué auprès de 2400 internautes adultes entre mai et novembre 2008, montre, dans un premier temps, que l'application de bureautique libre la plus utilisée est OpenOffice (5% des sondés parmi lesquels 28% avouent tout de même avoir utilisé au moins une fois Microsoft Word au cours de la période). La seconde application libre serait Google Docs, avec 1% des sondés, dont cette fois 68% des répondants avouent avoir utilisé au moins une fois Microsoft Word sur la période de l'étude. En comparaison, Microsoft Office aurait séduit (quel que soit le mode de distribution) 51% des internautes adultes américains.

Dimanche, Matt Cutts, le chef de la division spam de Google, répondait en suggérant que le panel des sondés était trop petit et que les utilisateurs de Google Docs y étaient sous représentés certainement, car « ils sont moins enclins à accepter de réponde à un sondage au clic en échange d'argent ou de cadeaux ». D'autres parts, la proportion de femmes (65%) ayant répondu à l'étude serait bien supérieure au taux moyen de femmes utilisant Internet (52%), ce qui indiquerait une erreur d'après lui. Pour Matt Cutts, Google Docs aurait accueilli quelque 4,4 millions de visiteurs rien qu'en septembre, soit environ 2,4% de la population américaine et non 1%.

En réponse à cette controffensive, Cameron Turner, le PDG de ClickStream affirme que « les résultats concernant OpenOffice, Google Docs, et Microsoft Office sont basés sur une étude totalement indépendante et que Microsoft n'a rien à voir avec celle-ci. ClickStream ne falsifirait aucune donnée pour quelque raison que ce soit ».

00C8000000374994-photo-google-docs-logo.jpg
Auparavant Google avait déjà rappelé, sans grande précision, que Google Docs comptait des millions d'utilisateurs actifs et des dizaines de millions de documents. Le groupe de Mountain View avait auparavant expliqué que Google Docs « n'avait pas pour vocation de concurrencer directement Microsoft Word, une application lancée sur le marché il y a maintenant deux décennies et qui compte des centaines de millions d'utilisateurs partout dans le monde ». Un début de réponse?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Une étude montre que les cyclistes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top