France Telecom et VirginMega Hung Up

0
0000008C00079555-photo-virgin-logo.jpg
A moins de vivre dans une grotte reculée il ne vous a sans doute pas échappé que Madonna devrait prochainement sortir un nouvel album intitulée Confessions on a dance floor. La sortie de ce nouvel opus est prévue pour le 14 novembre prochain, et déjà la machine marketing est en route. Il faut dire que France Télécom a annoncé, à grand renfort de publicité TV, l'exclusivité de la diffusion du premier single « Hung Up » extrait du nouvel album de Madonna, près d'un mois avant sa sortie mondiale. Les abonnés Orange et Wanadoo peuvent ainsi profiter du fameux single ainsi que d'autres contenus exclusifs au fur et à mesure que la date de lancement de l'album approche. indique avoir négocié un accord avec Warner Music, la maison de disques de Louise Veronica Ciccone.

Cette exclusivité a vraisemblablement fortement déplu à tous les acteurs du monde musical que ce soit les disquaires ou les diverses radios nationales. Du coup certains ont décidé de riposter et la surprise vient de VirginMega, la plate-forme de téléchargement légale appartenant au groupe Lagardère... VirginMega propose en effet depuis quelques jours le téléchargement du fameux single, et ce en marge de la légalité, l'exclusivité sur « Hung Up » se terminant ce lundi. Mais comment VirginMega a-t'il obtenu le fameux single ? D'après FranceTelecom VirginMega aurait tout simplement téléchargé le morceau sur le site de Wanadoo pour le débarasser de ses DRM avant de l'ajouter à son catalogue, avec ses propres DRM, pour la somme de 0,99€.

France Télécom n'a vraisemblablement pas apprécié la chose et a décidé de porter l'affaire devant la justice en portant plainte. Warner va également poursuivre VirginMega pour diffusion sans autorisation, la mise en demeure adressée à VirginMega étant restée lettre morte. Virgin est sortie de sa réserve dans une interview accordée au Figaro où Jean-Noël Reinhard le président de Virgin Stores, déclare que sa compagnie a décidé d'agir ainsi car « l'heure est grave. La musique en ligne ne peut être scindée par des pratiques qui régissent la distribution physique. Nous n'avons jamais accepté les exclusivités dans nos magasins. ».

Grâce à cette agitation médiatique Virgin vise à réaffirmer l'importance des réseaux traditionnels de distribution de musique que les opérateurs de téléphonie ou de services internet ne sauraient troubler.

000000B400149769-photo-madonna-confessions-on-a-dance-floor.jpg
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page