Olympus SP-700 : visionner et corriger ses photos

04 octobre 2005 à 10h54
0
Plusieurs constructeurs ont du s'appuyer sur ce même constat, que beaucoup d'entre nous profitent de leurs photos avant tout en les visualisant depuis l'appareil, bien plus qu'en les imprimant ou en les regardant sur le PC. Ainsi, Sony annonçait hier un appareil photo / visionneuse, capable de stocker jusqu'à 500 photos dans sa mémoire interne pour être ensuite visionnées, classées, enrichies de texte et icônes... (Voir cette brève). Le P-700 annoncé par Olympus présente quelques caractéristiques similaires à celles du DSC-N1, en particulier un écran géant de 3'' de 230 000 pixels. Le P-700 dispose également d'outils de post-traitement : correction des yeux rouges, conversion en noir et blanc, sépia, ajustement de la luminosité et de la saturation. Il possède quelques fonctions intéressantes comme celle de calendrier, photos 2-en-1 et panorama. En mode photo, il est possible d'afficher à l'écran l'image qui vient d'être prise pour servir de guide pour les prises de vue suivantes.

00146720-photo-olympus-sp-700.jpg

97,5 x 56,5 x 24,5mm pour 140g.


Voici quelques-unes des caractéristiques de cet appareil :
  • Capteur CCD 1/2.5” de 6 millions de pixels
  • Objetcif eq. 38 - 114mm f/3.3 - f/4.0
  • Vitesse de 4 - 1/2 000 sec.
  • xD-Picture Card plus 11 Mo de mémoire interne
  • Mode macro à 1 cm
  • Sensibilité de 64 à 400 ISO
  • Batterie Ion Lithium

Le SP-700 devrait être disponible pour Noël, et proposé au prix de 399 €.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mozilla Thunderbird 1.0.7 en français dispo
Media Boss : le gestionnaire multimédia pour PSP
Le WiFi gratuit se développe à Paris
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mardi ?
Musique : Microsoft arrête les négociations
Un peu plus d'autonomie pour la Sony PSP
Musique : CD en baisse, ventes en ligne en hausse
Deux séries de captures pour Supreme Commander
ATI distribuera les All-In-Wonder sous sa marque
Ageia augmente son capital et supportera Linux
Haut de page