Les licenciements chez HP se précisent

01 juin 2018 à 15h36
0
En juillet, la nouvelle de licenciements par Hewlett-Packard de l'équivalent de 10% de ses effectifs avait déjà fait grand bruit (Voir cette brève).

Aujourd'hui, le plan de licenciement se précise, notamment pour la France qui sera ainsi le pays européen le plus durement touché avec 1 248 suppressions d'emplois d'ici à 2008 (sur les 4 800 que compte le groupe dans l'Hexagone). D'après Patrick Stark, le PDG de HP France, les licenciements secs devraient être évités pour faire place autant que possible à des départs volontaires. D'après un communiqué diffusé lundi, ces mesures sont prises "pour assurer la survie à moyen et long terme" du groupe californien en prise avec les bouleversements du marché mondial de l'informatique, et lui permettre « d'anticiper sur les nouveaux bouleversements à venir ».

Les syndicats, en France et en Europe, ont d'autant plus durement accusé cette nouvelle que ces mesures devraient être suivies, d'après Fabrice Breton, secrétaire du comité de groupe de HP, d'une remise en cause de « tous les accords sociaux », notamment les 35 heures. La mobilisation devrait ainsi être forte dans les jours et semaines qui suivent. D'après M. Hagenmuller (secrétaire CFE-CGC du comité d'entreprise de HP France), HP aurait "réalisé la moitié de son profit en Europe" au dernier trimestre. Le groupe a par ailleurs vu ses bénéfices augmenter de 46% lors du trimestre clos en juillet.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une baisse de la taxe sur les baladeurs Flash ?
Les Pentium 4 VT pour le mois de novembre
GameBoy Micro : un bon début au Japon
1, 2, 3... moteur ! Le Sony Cyber-Shot M2 débarque
Liteon dévoile un nouveau graveur DVD externe
iTunes 5 prêt pour la vente de vidéos ?
Des lois contre la vente de jeux aux mineurs...
Les films de Sergio Leone adaptés au jeu vidéo
SmartGPS, Freeware permettant d'obtenir des informations sur un récepteur GPS sur Smartphone MS
Le navigateur web NetFront en version beta 3.3 disponible en langue Anglaise sur Pocket PC
Haut de page