ISS: Intel montre le SLI et prêche pour Linux

28 avril 2005 à 10h41
0
Le géant des microprocesseurs, Intel, organise en ce moment-même à Dublin un événement européen baptisé ISS pour Intel Solutions Summit. Il s'agit pour Intel d'inviter quelques 600 partenaires qui oeuvrent dans ce que l'on appelle le canal. Grâce à ce sommet, le fondeur cherche à rencontrer les intégrateurs qui commercialisent ses solutions à longueur d'année afin de leur présenter les nouveautés à venir dans les prochains mois. Conférences, entretiens, danse irlandaise, visites d'usine et autres tables rondes ponctuent la journée (cherchez l'intrus) et Intel, qui ne recule décidément devant aucun sacrifice, a même établit un mini-salon où tout un chacun peut s'enquérir des évolutions dans un domaine bien précis. Au détour des allées on retrouve quelques vieux frères ennemis comme ATI et NVIDIA mais également des stands de fabricants mémoire ou de constructeurs de Cartes mères. Gigabyte exposait ainsi des cartes mères i945 et i955 ainsi que sa solution BTX à base de chipset i945. BTX qui semble être un nouveau centre d'intérêt pour Intel, le fondeur lui ayant consacré un stand entier tout en invitant des fabricants de solutions de refroidissement. En s'entrenant avec ces derniers on apprend que le BTX pourrait réellement prendre son envol à la fin de cette année, wait & see donc. On pouvait également apercevoir sur l'un des nombreux stands d'Intel une carte RAID munie d'un processeur XScale et exploitant le bus PCI-Express 8x.

0000010400127077-photo-intel-iss-danse-irlandaise.jpg
0000010400127070-photo-intel-iss-pci-express-8x.jpg

Mélange des genres : danse irlandaise et carte contrôleur RAID Intel au format PCI-Express 8x


Plus amusant Intel qui consacrait plusieurs m² à la reconstitution d'une maison pour évoquer sa vision de la maison numérique présentait une machine dual-core à base de Pentium Extreme Edition. Ce qu'il fallait retenir ici concerne la solution de refroidissement : un système de water-cooling mis au point par le fondeur et cédé à Sanyo Denki. Au-delà de ce système de refroidissement atypique, qui illustre cependant bien les plans d'Intel pour l'avenir, la machine en question était munie de deux Cartes Graphiques. En y regardant de plus près il s'agissait de deux GeForce 6600 GT reliées entre elles par un bridge. Manque de change les pilotes installés, en version 71.84, ne permettent pas d'exploiter le SLI sur les plates-formes Intel. Un signe supplémentaire que NVIDIA va finalement ouvrir sa technologie, au moins pour Intel ?

0000010400127071-photo-intel-iss-machine-dual-core.jpg

Maison numérique : cap sur le dual-core


Mais le clou de cette exposition vient sûrement du stand consacré à Linux. Ici Intel exposait en effet ses dernières plates-formes qui exploitaient une distribution RedHat ou , selon. Outre l'avalanche de pingouins, Intel diffusait aux intégrateurs des CD comprenant tous les derniers pilotes pour Linux ainsi que les outils nécessaires à la mise au point de plates-formes Linux. Interrogé sur le type de licence régissant ses pilotes, Intel a précisé qu'ils sont open-source, et que les sources en question seront publiées prochainement. Quand on sait qu'aujourd'hui les intégrateurs se plaignent essentiellement du coût de la licence Windows estimé à 70€ dans une configuration complète Linux pourrait représenter une alternative au moins sur les configurations d'entrée de gamme.

0000010400127092-photo-intel-iss-vive-les-pingouins.jpg

Un stand spécial dédicace pour Microsoft où le pingouin est roi
Modifié le 18/09/2018 à 14h58
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une avalanche d'images pour Madden NFL 2006
Débuts du beta test d'Auto Assault
Nero se penche sur la gravure Blu-Ray
Fujitsu : un disque dur pour portable de 200 Go
Sony prépare un nouveau MMO « action »
Etats-Unis : une loi contre les pirates du P2P
Un moteur franco-allemand pour le multimédia ?
Night Watch : le RPG selon Nival Interactive
Pariah est fin prêt
La France compte 45 millions de clients mobiles
Haut de page