Le P2P gratuit/légal financé par la publicité ?

0
00FA000000051752-photo-kazaa-logo.jpg
AltNet qui gère notamment la publicité pour KaZaA, a annoncé lundi la création d'un nouveau concept qui permettra de verser aux maisons de disques les revenus générés grâce aux publicités placées sur les logiciels d'échanges de fichiers P2P.

En contre-partie, les maisons de disques doivent autoriser la distribution de leurs titres, en téléchargement payant, en offre d'essai ou même gratuitement. Six labels ont déjà accepté ce nouveau concept, il s'agit de V2, Artemis, Epitaph/Anti, Side One Dummy and Palm, Simmons/Latham, et Koch Media.

En revanche, les grandes maisons de disques, actuellement en procès avec KaZaA (qui devrait logiquement adopter le modèle proposé par AltNet), ne semblent pas d'accord, elles ont d'ailleurs demandé à un juge australien d'empêcher la distribution de ces revenus. Il est également important de préciser que Altnet a dernièrement attaqué plusieurs logiciels de P2P pour violation de brevet (voir cette brève) qui pourraient être réticents à adopter ce nouveau concept, alors que d'autres logiciels d'échanges de fichiers ont bâti leur succès sur la gratuité et l'absence de publicité (eMule, BitTorrent ...). Le concept d'Altnet risque donc ne pas faire l'unanimité.
Modifié le 20/09/2018 à 15h35
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une nouvelle ROM pour le PDAPhone i-mate JAM (Qtek S100)
Le jeu gratuit Allure Xonix mis à jour sur Pocket PC
AltNet fait le pari du P2P payé par la pub
Brevets logiciels : Le Conseil de l’UE donne son feu vert
Papyrus et HandyConverter disponibles sur Smartphone Microsoft
Trackmania Sunrise en démo jouable le 15 mars
Hearts Of Iron 2 en test sur Clubic
Prix des nouvelles solutions AGP d'ATI
IDF 2005 : l'eSATA, le Serial-ATA externe
IDF 2005 : Spécifications finales du CE-ATA
Haut de page