🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Un plan 'anti-piratage' et 'anti-cybercriminel'

01 juin 2018 à 15h36
0
Le gouvernement français continue de s'activer autour du problème lié au piratage et aux réseaux d'échange de fichiers sur Internet. Ainsi, le ministre de la Culture et de la Communication annonce un plan "anti-piratage". Concrètement, cela va prendre la forme de 500 000 guides qui seront distribués dans les établissements scolaires, qui devrait, je cite : "expliquer aux élèves comment il convient d'utiliser Internet". Il est également question d'une série de journées pédagogiques intitulée «tour de france des collèges» toujours orienté sur le même sujet. On ignore malheureusement quel sera le contenu de fond de ces guides ...

Le ministre annonce également qu'un "observatoire de la contrefaçon numérique" a été mis en place depuis le mois de février. Toutes les professions du monde de la culture, de la musique et du cinéma, mais aussi les acteurs d'Internet doivent être associés à cet organisme. Il a pour objectif de fournir des chiffres sur les phénomènes liés au téléchargement sur les plateformes illégales et légales. Le ministre se félicite de la mise en place d'offres légales de téléchargement mais déplore malgré tout un problème de compatibilité entre ces plateformes et les différents baladeurs audio numérique présents sur le marché, il ajoute que son autorité n'a que peu de prise pour faire changer la situation ...

Dernier point, le ministère de la Culture et de la Communication va donner suite aux demandes d'aides fiscales. Cela concerne la mise en place des mesures qui pourraient prendre la forme de crédit d'impôts. Ils auront pour objectif de "sauvegarder l'emploi et l'effort de la production sur le catalogue français" (bien que la situation de crise de l'industrie du disque soit très contestée). En contrepartie toutes les maisons de disques devront "s'engager pleinement dans le dialogue social".

Parrallèlement à cela, le ministre délégué à l'Industrie Patrick Devedjian a déclaré vouloir proposer des logiciels de contrôle aux internautes afin de lutter contre la cybercriminalité qui serait, selon lui, en passe de rattraper par son volume, sa diversité et ses profits la criminalité traditionnelle.

Les logiciels en question permettraient de protéger les ordinateurs contre les contenus illicites (contenus antisémites, racistes, pédopornographiques, virus et piratage". Ces logiciels de contrôle devraient être proposés systématiquement sur les pages d'accueil des FAI. Le ministre a par ailleurs rappelé vouloir mettre en place une politique active de signalement, afin que les internautes puissent signaler directement aux FAI la présence de contenus illicites hébergés sur ses serveurs. Il s'est ensuite fendu d'un petit jeu de mots, à vous d'apprécier ou non : "il faut établir un équilibre entre recueil des signalements, coopération administrative et judiciaire, et mise à disposition de logiciels de contrôle, c'est la voie à privilégier pour que les "cybercowboys" ne fassent pas la loi dans ce nouveau Far Web".
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Indices sur les spécifications du prochain iPod ?
NVIDIA mise toujours sur les Shaders Model 3.0
IDF 2005 : on reparle du Wireless USB
Un pack GeForce 6600GT SLI signé Leadtek
IDF 2005 : Spécifications finales du CE-ATA
Samsung lance un écran LCD multimédia
Actvision prépare Fantastic Four
La paternité du DOS fait des vagues
Windows sera privé de 'pack correctifs' ce mois-ci
[Tribune Libre] Comparatif entre les Smartphone SPV C500 et Motorola MPx220
Haut de page