Test informatique : Smartesting lève 4,8 millions d’euros

Jérôme Bouteiller
14 novembre 2008 à 10h33
0
01767018-photo-smartesting.jpg
Jamais deux sans trois. Après une premier levée de fonds d'un million d'euros en 2004 puis une seconde opération de 2 millions d'euros en 2005, la société Smartesting annonce une troisième levée de fonds, d'un montant de 4,8 millions d'euros, auprès des fonds d'investissement i-source-gestion et Siparex.

« Nous sommes heureux que nos investisseurs historiques nous renouvellent leur confiance et confortent ainsi notre stratégie de développement. Nous sommes persuadés que, dans la conjoncture actuelle, notre solution, qui permet aux grands comptes et aux intégrateurs de rationaliser leurs processus de tests logiciels et donc de gagner en productivité, dispose d'un potentiel de développement majeur, en France comme à l'international », déclare Laurent Py, co-fondateur et PDG de Smartesting.

Essaimage des laboratoires du CNRS et de l'INRIA, Smartesting (ex LEIRIOS) est un éditeur spécialisé dans la génération automatique de tests permettant d'améliorer la qualité, la prédictibilité et la productivité des applications informatiques. Avec plus de 30 collaborateurs répartis entre Paris, Besançon, Amsterdam et.. Bangalore (Inde), la socété revendique de nombreux clients comme BNP Paribas ou la SNCF.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top