Test informatique : Smartesting lève 4,8 millions d’euros

14 novembre 2008 à 10h33
0
01767018-photo-smartesting.jpg
Jamais deux sans trois. Après une premier levée de fonds d'un million d'euros en 2004 puis une seconde opération de 2 millions d'euros en 2005, la société Smartesting annonce une troisième levée de fonds, d'un montant de 4,8 millions d'euros, auprès des fonds d'investissement i-source-gestion et Siparex.

« Nous sommes heureux que nos investisseurs historiques nous renouvellent leur confiance et confortent ainsi notre stratégie de développement. Nous sommes persuadés que, dans la conjoncture actuelle, notre solution, qui permet aux grands comptes et aux intégrateurs de rationaliser leurs processus de tests logiciels et donc de gagner en productivité, dispose d'un potentiel de développement majeur, en France comme à l'international », déclare Laurent Py, co-fondateur et PDG de Smartesting.

Essaimage des laboratoires du CNRS et de l'INRIA, Smartesting (ex LEIRIOS) est un éditeur spécialisé dans la génération automatique de tests permettant d'améliorer la qualité, la prédictibilité et la productivité des applications informatiques. Avec plus de 30 collaborateurs répartis entre Paris, Besançon, Amsterdam et.. Bangalore (Inde), la socété revendique de nombreux clients comme BNP Paribas ou la SNCF.
Modifié le 18/09/2018 à 14h41
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AMD lancera Phenom II et Dragon au CES 09
Ciblage : Weborama couvre désormais plus de 20 millions d’internautes
Paiements électroniques : du nouveau chez Proximania, Lemon Way et Limonetik
DICE repousse  Battlefield Heroes  à l'année prochaine
Wizzgo : retrait de TF1, NT1 et France Télévisions
« La dématérialisation : vers le ‘zéro papier’ ? » une tribune de Christophe Laurence
  America's Army  : six captures avant / après de la v3
Les nouveautés tactiles de Windows 7 en vidéo !
Amazon inaugure le paiement mobile par SMS
RC30 : Google explique les nouveautés de la mise à jour Android... déjà hackée
Haut de page