Une Silicon Valley « à la française » dans le sud de Paris ?

0
00FA000001763934-photo-saclay.jpg
Secrétaire d'Etat chargé du Développement de la « région capitale », Christian Blanc a dévoilé ce jeudi un projet de création d'un pôle scientifique et technologique sur le plateau de Saclay, une zone située à 20 kilomètres au sud de Paris, à cheval sur les département de l'Essonne et des Yvelines.

Capitalisant sur la présence de grandes écoles (Université Paris 11, Polytechniques, Supelec, HEC, etc..) et de grands laboratoires (CNRS, Commissariat à l'énergie atomique), le projet entend faire évoluer le plateau de Saclay en véritable « Silicon Valley à la française » en transformant la matière grise en entreprises et en emplois.

« L'objectif est d'obtenir des synergies entre la recherche et l'activité économique. Ce pôle se développera pour les recherches dans des domaines comme les nanotechnologies, la voiture du futur ou les question climatiques. » explique Christian Blanc.

Nécessitant le déménagement de la faculté d'Orsay et la construction de nouvelles infrastructures et de milliers de logements, le pôle pourrait ainsi faire passer la population étudiante de 22 à 35 000 étudiants mais surtout créer jusqu'à 40 000 emplois d'ici 2020 grâce à la multiplication des pépinières d'entreprises.

Critiqué par le socialiste Jean-Paul Huchon, Président de la Région Île-de-France, qui reproche à Christian Blanc son manque de concertation, le projet est estimé à 3 milliards d'euros par ses concepteurs. Un financement public, loin de l'esprit libéral de la Silicon Valley américaine, et qui risque d'être difficile à réunir en cette période de restrictions budgétaires.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page