Des pubs en ligne pour les boissons alcoolisées ?

0
00C8000000625468-photo-la-f-te-la-maison-krups-beertender-b95-vb-5120.jpg
Dans un entretien publié dimanche sur LeFigaro.fr, la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, s'est prononcée pour une « modernisation de la loi Evin » afin d'autoriser la publicité sur internet pour les boissons alcoolisées.

« De récentes décisions de justice ont relancé le débat de la publicité sur Internet au point que les producteurs français s'inquiètent de la grande incertitude juridique qui entoure la vente d'alcool en ligne. Dans le même temps, les sites de vente à l'étranger, eux, prospèrent sans obstacles. Il faut donc moderniser la loi Évin, au vu de l'évolution des nouvelles technologies. » explique la Ministre dans les colonnes du Figaro.

L'assouplissement ne devrait toutefois pas se faire sans garde-fou puisque Roselyne Bachelot entend s'opposer aux techniques intrusives comme les spams et les pop-ups ainsi qu'à la publicité sur l'alcool sur des sites dédiés à la jeunesse. « Nous installerons un comité de suivi qui veillera au respect de la loi et s'assurera de l'absence de tout contournement. » précise la ministre de la Santé.

Une clarification qui devrait se traduire par un amendement à la prochaine loi « hôpital, patients, santé, territoire », prochainement en débat au Parlement, et qui répond sans doute à la récente condamnation d'Heineken par l'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (Anpaa).
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page