Sony Ericsson ne croit plus à l'interface UIQ du système Symbian OS

0
00FA000001710374-photo-symbian-foundation.jpg
A l'occasion du salon Symbian Smartphone Show organisé cette semaine à Londres, un représentant du constructeur nippo-suédois Sony Ericsson a déclaré ne plus croire au système Symbian UIQ, utilisé pourtant pendant de nombreuses années sur les smartphones de la marque.

Ce n'est pas pour rien si Sony Ericsson a décidé de céder 50% des parts de UIQ à l'américain Motorola en fin d'année dernière. Malgré la sortie cette année de deux smartphones dotés d'une interface logicielle UIQ sur des terminaux à écrans tactiles, cela n'aura pas suffit à la société pour se réconcilier avec cette dernière, qualifiée « d'obsolète ». « UIQ n'attire ni les opérateurs mobiles, ni les constructeurs ni les consommateurs », aurait même déclaré Sony Ericsson sur le salon britannique.

Ceci explique au passage pourquoi Sony Ericsson aurait décidé d'annuler la sortie de ses deux derniers smartphones UIQ avant même leur annonce officielle. La société compte sans doute attendre le lancement de premiers terminaux exploitant le nouveau système mobile open-source de Nokia via la Symbian Foundation avec une interface utilisateur unifiée.

Sony Ericsson adopte depuis le début de l'année une approche plus pragmatique en matière de développement de systèmes mobiles, ayant noué un partenariat avec Microsoft pour développer le X1, un smartphone sous Windows Mobile, et n'étant visiblement pas gêné à l'idée de pouvoir proposer un jour également des smartphones sous OS mobile Android de Google.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page