Olivier Roche: "Avec marmarafit.com, nos clients se rencontrent avant leur départ"

08 octobre 2008 à 17h41
0
Après avoir été directeur du développement de Promo Vacances jusqu'en 2002, Olivier Roche dirige désormais la division e-commerce du tour-opérateur Marmara, un spécialiste de la Méditerranée. Il revient ici sur la stratégie en ligne du groupe et sur son contrat avec l'américain Efficient Frontier, un spécialiste du search marketing.

012C000001679730-photo-olivier-roche.jpg
MD - Olivier Roche bonjour. Pourriez-vous revenir sur l'histoire du groupe Marmara?

OR - La société a d'abord existé en tant que voyagiste, mais c'est en 1987 qu'elle a pris sa forme actuelle. Elle s'est alors spécialisée dans la vente de voyage à destination du Maroc, de la Tunisie, de la Turquie, de l'Égypte et de la Grèce.
En 2008, nous avons fait voyager près d'un million de personnes, dont 25% fréquentent des hôtels de luxe. Nous prévoyons à présent d'élargir notre panel de destination à l'Ile Maurice et à la République dominicaine. Nos principaux concurrents sont Look Voyages et Fram.

MD - Quelle est la stratégie du groupe sur Internet?

OR - Notre site marmara.com a vu le jour en 2000 (NDLR: early adopter), il accueille deux millions de visiteurs uniques par mois. Nous avons également un blog de présentation, mais surtout, nous venons de lancer, en juin 2008, marmarafit.com, un site communautaire où nos clients peuvent se rencontrer avant leur départ. À ma connaissance, outre iDTGV, nous sommes les seuls sur ce créneau, nos concurrents ne le font que pour les retours. En chiffres, nous y recensons déjà plus de 3000 membres, 10.700 échanges de mails et 14.000 photos. marmarafit.com est issu du Web 2.0, c' est une formidable manière d'éviter les litiges. Nous ne modérons pourtant que très peu le forum.

MD - Pourquoi avoir choisi Efficient Fontier comme partenaire dans la publicité en ligne?

OR - Jusqu'en juin, nous gérions les publicités à la main dans Google, à présent c'est dépassé. La méthode d'Efficient Frontier utilise des algorithmes « similaires à ceux utilisés sur les marchés boursiers de Wall Street ». Ces algorithmes propriétaires permettent d'analyser l'historique de centaines de milliers de mots clés, de modéliser leur retour sur investissement et de répartir le budget de la manière la plus rentable sur l'ensemble de ces mots. Ils permettent également d'optimiser les enchères. Ceci me permet de garder la maitrise de l'ensemble: je vois mon budget et j'optimise mon CPA (coût par action) . « Vacances pas chères », « Tunisie » ou « Maroc » sont des mots intéressants, mais pas à n'importe quel prix. Parfois un mot qui est peu utilisé peut être synonyme de forte transformation, c'est la longue traine.

Olivier Roche, merci.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page