"Huit bonnes raisons d’utiliser les Mashup en entreprise", une tribune d'Olivier Picciotto

01 juin 2018 à 15h36
0
Directeur Général de Twinsoft, un éditeur expert des SOA, Olivier Picciotto, propose cette tribune livre sur les "mashup", des assemblages d'applications pour entreprises...

00FA000001631550-photo-olivier-picciotto.jpg
Incontournables et reconnues sur le marché, les technologies de Mashup sont aujourd'hui une réalité plébiscitée par les entreprises pour leurs différentes vertus et leur capacité à rendre plus agiles leurs architectures informatiques. Mais pourquoi un tel engouement pour une approche jusqu'alors regardée comme un concept en devenir !

1-La logique de réutilisation du patrimoine applicatif existant
En effet, plutôt que de réécrire systématiquement des applications, les changer, les intégrer au fur et à mesure des évolutions des standards technologiques, l'approche Mashup permet de capitaliser sur les environnements existants, de les moderniser, les assembler et les intégrer aisément dans le cadre d'un système d'information dynamique.

2-L'optimisation des processus de travail des utilisateurs
Les Mashup permettent de concentrer en une application unique une série d'applications, évitant ainsi de passer d'une application à une autre... Ils sont en ce sens générateurs de productivité.

3-Proposer des interfaces sur-mesure aux utilisateurs
En réunissant en une interface unique un ensemble d'applications, les Mashup offrent une réponse qualitative et adaptée aux besoins spécifiques des utilisateurs. Ainsi, pour chaque type d'utilisateur, des interfaces sur-mesure proposant un accès à des fonctionnalités spécifiques peuvent être paramétrées (ex. un manager commercial accèdera non pas à l'intégralité des données du CRM mais à une partie au travers d'un Mashup).

4-Permettre aux développeurs de se concentrer sur leur expertise
Grâce aux Mashup, les développeurs travaillant par exemple en Cobol ou RPG n'ont pas à étendre leur connaissance en programmation en d'autres languages pour faire fonctionner leurs applications en environnement web dynamique, SOA... En effet, les Mashup intègrent aisément les développements des applications historiques dans des architectures modernes.

5-Connecter des applications Saas au SI.
En effet, l'une des vertus majeures des technologies dites de Mashup est de pouvoir assembler rapidement des ressources applicatives externes avec des ressources applicatives internes. Les applications Saas en plein boom sont donc totalement intégrées de manière transparente.

6-Faire interagir à la demande ses applications avec le SI des clients et fournisseurs.
Les Mashup favorisent la création d'un système ouvert et homogène où les applications des clients et fournisseurs viennent aisément interagir et compléter les données provenant des applicatifs d'une entreprise.

7-Publier aisément ses applications dans un environnement mobile En créant des interfaces sur-mesure, les Mashup permettent aux entreprises de décloisonner l'information des murs de l'entreprise pour la publier facilement dans un environnement mobile. Seule une partie des applications est publiée pour répondre aux attentes fondamentales des utilisateurs.

8-Optimisation des coûts d'intégration
Une autre force des Mashups tient également à leur simplicité de mise en œuvre et leur aptitude à réduire significativement les coûts d'intégration. L'approche Mashup se concentre en effet sur une intégration au plus juste des fonctionnalités souhaitées. Cela permet alors de réduire les traditionnels cycles d'intégration orientés approche globale.

Au-delà de ces éléments, il existe également bien d'autres raisons expliquant l'essor croissant des technologies de Mashup en entreprises. On notera également que les technologies de Mashup connaissent désormais un essor important chez les grands comptes mais également chez les PME pour leur approche opérationnelle synonyme de gain de productivité à court terme.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

NB100 : Toshiba lance son premier netbook
AMD dévoile ses ambitions avec Fusion
Symantec rejoint le programme VMware Alliance Affiliate Initiative
Le plein de vidéos exclusives pour  Dead Space  !
Microsoft concurrence Adobe avec Expression Studio 2
375 millions de contacts pour l’OpenSocial de Google
Asus AiGuru SV1 : un vidéophone compatible Skype
MS Live Search complète Google comme moteur de recherche des Blackberry
Symantec dévoile une étude sur la sécurité en entreprise
Interwoven et LexisNexis veulent séduire les avocats
Haut de page