Air France inaugure la carte d'embarquement sur mobile

05 septembre 2008 à 11h35
0
00FA000001587172-photo-air-france.jpg
Nouvelle évolution du secteur aéronautique vers « le tout numérique ». Après le billet d'avion sans papier, la compagnie aérienne Air France KLM a lancé, jeudi 4 septembre, une version électronique sur mobile des cartes d'embarquement des passagers de ses vols Paris/Amsterdam, relaye l'AFP.

Selon l'Association internationale du transport aérien (Iata), plusieurs compagnies ont déjà instauré ce type de systèmes, mais Air France serait la première à le faire sur des vols aller/retour vers l'étranger. L'abandon définitif du billet d'avion en papier permettrait, selon l'association, d'économiser trois milliards de dollars par an et au moins 50.000 arbres.

Après avoir pris une réservation sur Internet, le passager reçoit donc sur son mobile, sous forme de texto ou de mail, un « code-barre sécurisé » contenant toutes les informations utiles à son voyage (heure d'embarquement, porte d'embarquement, heure de départ, numéro de siège et classe de voyage). Il lui reste ensuite à le faire lire sur une borne optique lors de son embarquement.

Une politique « responsable » qui paye, puisque « pour l'année 2008, dans le domaine du développement durable, Air France KLM a été nommé leader de son secteur par les deux indices Dow Jones Sustainability, DJSI World et DJSI Stoxx », rappelle la compagnie. Reste que le trafic aérien est responsable d'au moins 12% des émissions mondiales de CO2, d'après l'Iata elle même.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Gaumont en téléchargement définitif sur CanalPlay
Quoi de neuf en jeux vidéo ce vendredi ?
Edvige, un fichier mal digéré
Platform-A : des annonces publicitaires optimisées pour l'iPhone
Android pourrait accueillir Google Chrome
Deux images et courtes vidéos pour  Testament Of Sin
Google modifie la licence de Chrome
Mémoire Flash : Samsung voudrait racheter Sandisk
Sun lance sa Virtualbox 2.0
Haut de page