ST Micro et Ericsson créent un nouveau géant des semi-conducteurs

18 septembre 2018 à 14h40
0
00FA000001552548-photo-stmicro.jpg
Quelques années après un premier joint venture avec Sony dans les terminaux mobiles, l'équipementier suédois Ericsson a cette fois ci décidé de s'associer au franco-italien STMicroelectronics, maison mère de ST-NXP Wireless, afin de créer un autre joint venture, dans le domaine des semi-conducteurs.

Détenue à 50% par les deux partenaires, la co-entreprise devrait employer plus de 8000 collaborateurs et revendiquer un chiffre d'affaires de 3,6 milliards de dollars soit 2,5 milliards d'euros.

« ST apportera à la co-entreprise ses solutions de pointe dans le domaine du multimédia et de la connectivité, une plate-forme 2G/EDGE complète de renommée mondiale ainsi qu'une solide offre 3G et ses relations avec des clients comme Nokia, Samsung et sony-ericsson. Pour sa part, Ericsson apportera sa technologie de pointe de plates-formes 3G et LTE ainsi que ses relations avec des clients comme Sony Ericsson, LG et Sharp. » précisent les deux partenaires dans un communiqué.

Un nouveau géant européen des semi conducteurs, concurrent de Samsung Electronics, Texas Instrument ou encore Freescale (ex Motorola), et dont la création a été accompagnée par une hausse de près de 2% de l'action ST MicroElectronics, plus forte hausse du CAC40 aujourd'hui.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page