Le FUI investit 17 millions€ dans huit projets du pôle System@tic parisien

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000001537790-photo-systematic.jpg
Dans le cadre d'un sixième appel à projets du Fonds unique interministériel (FUI), huit projets numériques issus du pôle de compétitivité System@tic Paris-Région vont recevoir environ 17 millions d'euros. Parmi eux on compte quatre PME touchant plus de 36% du financement: Egylis, Open Wide, Simpoe et Wallix.

0096000001537788-photo-openwide.jpg
La première, Egylis, travaille sur le développement de logiciels pour mobiles destinés aux entreprises (relation client, processus métier...). « Le PDA, équipé d'une application à la demande de relevé de prix, facing avec prise de photo, permet entre autres aux équipes commerciales de mieux travailler, de manière plus simple et plus rapide. L'envoi instantané des informations offre au management un état en temps réel du suivi des relevés », explique la société. La seconde PME, baptisée Open Wide, a pour vocation l'expertise technologique, dans le domaine de l'Open Source et notamment autour de Linux. Une de ses missions principales est de « constituer un observatoire technologique et de sélectionner puis de qualifier des solutions libres, suffisamment stables et normatives, afin de les intégrer de façon industrielle, au sein des systèmes d'informations des grands comptes et du secteur public ». Simpoe développe, pour sa part, une gamme complète de solutions logicielles, parfois gratuites, pour simuler le processus
0096000001537784-photo-wallix.jpg
d'injection plastique. Tandis que Wallix propose « TotalSecure », une plate-forme Linux optimisée pour le déploiement de systèmes et d'architecture sécurisés. Wallix a également mis en place en place un ensemble de procédures de déploiement à distance.

Cette nouvelle vague de financement porte désormais à 101 le nombre de projets du pôle System@tic Paris-Région. Ils représentent un coût global de 572 millions d'euros et un soutien cumulé d'environ 220 millions d'euros provenant de l'État, des agences nationales recherche (ANR), de l'organe de financement Oseo et des collectivités territoriales.

D'autres parts, le financement de la plate-forme de démonstrations Neptune vient compléter le dispositif. Ce projet porte sur la mise en place d'une plateforme d'expérimentation, en Île-de-France, dans le domaine du haut débit mobile. La plate-forme sera ouverte aux PME, constructeurs, opérateurs, collectivités locales, écoles et universités, projets locaux, nationaux ou internationaux qui pourront y tester, valider et bénéficier d'un retour d'expérience sur de nouvelles technologies, de nouveaux services et usages.

System@tic Paris-Région travaille d'ores et déjà à l'élaboration de nouvelles propositions en vue du septième appel à projets du FUI ouvert mi-septembre.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le téléchargement électronique taxé aux USA
Gartner : 5,2 millions de netbooks seront écoulés cette année
G1 : le premier smartphone Android de HTC pourrait sortir en septembre en Allemagne
App Store : une nouvelle application supprimée par Apple
  Pirates Of The Caribbean Online  gratuit ce week-end
Dominique BUSSO, NetMediaEurope : «Nous avons surtout innové en matière de formats BtoB »
Microsoft lance un nouveau portail MSN mobile avec vidéos 3G
Wizzgo ne pourra plus enregistrer les chaînes du groupe M6
Intel rafraichit la gamme Core 2
La VoIP bientôt dans les applications iPhone ?
Haut de page