Jean-Paul Dietsch : «l'OJD certifie les chiffres de la fréquentation des sites Internet»

18 septembre 2018 à 14h40
0
Responsable du bureau internet de l'OJD, jean-paul-dietsch revient sur l'historique de cette association, sur sa mission de certification d'audience et sur ce qui la distingue des panels et autres outils de mesure d'audience...

JB -Jean-Paul Dietsch, bonjour. Pouvez vous revenir sur l'historique de l'OJD et la raison de votre présence sur le web ?

00C8000001521116-photo-jean-paul-dietsch.jpg
Jean-Paul Dietsch
JPD -L'OJD est une association loi 1901 qui évolue sur le marché de la certification de la diffusion des Medias depuis presque 90 ans. L'OJD, une des dernières associations tripartite composée d'Editeurs, d'Annonceurs et de professionnels de la pub (Agences, centrales, etc.) a toujours eu pour but de fournir au marché publicitaire des données fiables, comparables et certifiées de tous les Médias dont on peut dénombrer la diffusion, la fréquentation, l'utilisation, l'activité réelle d'un support.

Internet est un de ces médias là, voila donc pourquoi le conseil d'administration de l'OJD à décidé de créer il y a presque 10 ans le Bureau Internet en charge de la certification de la fréquentation des sites web.

Car contrairement aux aprioris, Internet est un média beaucoup plus proche de la Presse que de la Télévision dans son mode de diffusion : La TV ne comptait, il y a encore peu de temps, que 5 ou 6 chaines nationales uniquement disponible depuis un poste fixe, donc facilement arbitrable par un simple panel consommateurs, on en voit d'ailleurs aujourd'hui les limites avec un marché ouvert comptant de plus en plus de chaines. Alors que la Presse, compte depuis toujours, des milliers de titres de tailles extrêmement variées mais qui peuvent toutefois être, grâce à 'leur OJD', tous comparés avec une même unité de valeur : la diffusion (Nbre d'exemplaires, etc. ).

Voila donc pourquoi nous avons pu appliquer le savoir faire "du dénombrement de supports" sur Internet aussi bien que sur la Presse, c'est notre savoir-faire.

JB -Comment fonctionne votre outil ? Qu'est-ce qui le distingue des autres services de mesure d'audience ?

JPD -L'OJD n'est pas un mesureur mais un certificateur, ce qui veut dire que nous ne prétendons pas être "la mesure parfaite", nous prenons ce qu'il se fait de mieux sur le marché, des outils de mesure dont c'est le métier, dont nous labélisons leurs méthodes pour nous assurer, entre autre, qu'ils utilisent les mêmes définitions des critères de fréquentation (Pages Vues, Visites, Visiteurs, et.) et donc les rendre comparables. Et à partir de là, nous nous assurons, chaque jour, que les Editeurs, clients de ces outils de mesure, obtiennent des résultats cohérents en fonction de leur périmètre (noms de domaine, etc.), que leur trafic est uniquement composé de "Fréquentation Humaine" et non liés à du trafic automatique ou incluant des périmètres externes, n'appartenant pas à l'Editeur. Et de nombreux autres points de contrôles qui permettent de tendre à l'excellence des chiffres OJD.

Voila pourquoi il est important de bien distinguer l'apport d'un organisme de contrôle sur le marché : Car sans la publication OJD, les résultats communiqués par les Editeurs sont ni plus, ni moins que du déclaratif basé sur des outils dont ils acquierent le contrôle, qu'ils paramètrent à volonté et qu'ils payent à la consommation...

L'OJD a contrario des Panels Nielsen, Comscore, Google et autre, ne fait pas de 'mesure d'Audience' permettant que de déterminer le comportement de l'audience d'un site et son profil par extrapolation d'un Panel représentatif de la population Française, l'OJD certifie et publie les chiffres exhaustifs résultants de la fréquentation des sites Internet, de la consultation des contenus des Editeurs, pas simplement le nombre de personnes qui passent sur une page d'un site. Il s'agit donc de la 'mesure de fréquentation globale d'un site' mesure complémentaire mais intrinsèquement distincte de la 'mesure de l'audience Française d'un site' par panel.

JB -Au delà du clivage entre panels et marqueurs, redoutez vous de nouveaux services comme Google Trends, combinant ces deux approches et proposant gratuitement ces informations aux annonceurs ?

JPD -Cela peut paraitre présomptueux mais l'OJD ne craint pas la concurrence, il n'en existe pas. L'OJD est le seul organisme certificateur en France, de surcroit dénué d'intérêt économique en raison de son statut associatif. Bien au contraire, le fait qu'il y ait de plus en plus d'acteurs sur le marché renforce le besoin d'un organisme tiers qui certifie les données de base du marché et soit un repère fiable et pérenne pour un marché qui a besoin de s'organiser et qui cherche à rassurer les Annonceurs.

Enfin contrairement à ce que l'on pense ce n'est pas Google qui a inventé la gratuité, l'OJD fourni ses chiffres Internet certifiés depuis plusieurs années maintenant :-)

JB -Jean-Paul Dietsch, je vous remercie !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page