Arnaud Mauvais : « la recherche vidéo reste un problème technologique complexe. »

01 juin 2018 à 15h36
0
Vice Président de Truveo, Arnaud Mauvais présente ce moteur de recherche spécialisé dans la vidéo, ses nouvelles méthodes d'indexation et les ambitions du groupe AOL sur ce nouveau terrain de la recherche web.

00FA000001463868-photo-arnaud-mauvais.jpg
Arnaud Mauvais
JB - AOL est partenaire stratégique de Google. Dans ce cas, pourquoi avoir développé votre propre moteur de recherche : Truveo ?

AM - Il y a trois ans, il est devenu très clair que la vidéo sur le web, et donc la recherche vidéo, allait devenir une opportunité gigantesque. Bien que des moteurs de recherche très connus aient excellé dans le domaine du texte, ils n'étaient pas suffisamment efficaces dans le domaine beaucoup plus spécialisé de la vidéo. Grâce à son rachat de la société Truveo, AOL est devenu le leader dans ce domaine.

JB - Quelle est l'audience française de ce moteur ? Quels sont vos objectifs pour les prochaines années ?

AM - L'audience française de fr.truveo.com (916.569 visiteurs uniques, source : Omniture - Mai 2008) ainsi que d'autres sites de Truveo ou bien encore de sites utilisant notre technologie, a enregistré une croissance extrêmement rapide depuis la sortie de Truveo en France en novembre 2007.

Avec d'importants sites vidéo tels que Dailymotion, les utilisateurs français sont accoutumés à la consommation de vidéo sur Internet. La quantité de contenus en langue française est également en grande progression, ce qui accroit la nécessite d'un moteur de recherche vidéo efficace. Dans ce contexte, il n'est pas étonnant que la France représente le plus grand marché pour Truveo en dehors des Etats-Unis.

Nos objectifs principaux pour les années à venir sont d'améliorer radicalement l'expérience de nos utilisateurs, et d'offrir une sélection de vidéos plus riche, tant en quantité qu'en qualité.

Alors que nous approchons le milliard de vidéos sur Internet, Truveo continue et continuera d'aider ses utilisateurs à trouver ce qu'ils recherchent, ainsi que d'assister les développeurs a créer des applications vidéo en utilisant notre API, ou interface de programmation applicative ouverte (http://developer.truveo.com).

JB - La pertinence de votre service est saluée par de nombreux analystes. Comment fonctionne l'indexation des sources ?

00FA000001463894-photo-truveo-aol.jpg
AM - La technologie utilisée par les moteurs de recherche web est tellement généralisée qu'elle est maintenant accessible à tous, et ce gratuitement sur Internet. Mais la recherche vidéo reste un problème technologique complexe.

Truveo a investi, et continue d'investir de manière importante dans les talents humains et les outils afin de gagner ce challenge technologique. Des outils, tels que le “Visual Crawler” qui peuvent indexer des pages web souvent considérées comme non-indexables car créées en utilisant des langages tels que Flash, sont un exemple de technologies d'indexation qui placent Truveo en leader.

JB - A l'instar d'un projet de recherche comme Quaero, travaillez vous sur l'indexation de la piste audio (speech to text) voire sur la reconnaissance des images et du contenu des vidéos ?

AM - Nous utilisons ce type de technologie autant que nos concurrents. Mais dans la plupart des cas, ces techniques ne sont pas très efficaces dans la recherche vidéo. Les métadonnées qui se trouvent dans le contexte des vidéos sont souvent bien plus utilisables que ce qui est dit dans la vidéo.

Par exemple, le président Sarkozy ne dira probablement pas lors d'une interview : "je m'appelle Nicolas Sarkozy et j'accueille Ingrid Betancourt en France ce 4 juillet 2008". Mais la requête "Sarkozy a accueilli Betancourt" tapée dans le moteur de recherche de Truveo appelle la vidéo officielle en question, car ces informations sont disponibles dans le contexte de la page web présentant cette vidéo de Public Senat diffuse par le journal Le Monde :
http://fr.truveo.com/Nicolas-Sarkozy-Cest-toute-la-France-qui-est/id/1038158800

C'est un des nombreux exemple où les métadonnées sont bien plus riches en information que l'énorme quantité de données mise à disposition par l'indexation de la piste audio d'une vidéo. Cela dit, nous continuons à faire de la recherche afin d'évaluer et d'implémenter toutes technologies nous permettant d'améliorer notre moteur de recherche.

JB - Quel est le modèle économique de Truveo ? La recherche vidéo sera-t-elle à l'origine de nouveaux formats "vidéo" ? De quelle forme ?

AM - Nous venons de commencer la vente d'espaces publicitaires “premium” et ciblés sur nos pages de résultats de recherche tels que d'autres moteurs de recherche le font aujourd'hui, et ce aux Etats-Unis ainsi qu'en Europe, en utilisant Platform-A. Truveo continuera a évaluer et à innover dans le domaine de la monétisation de ses pages contenant des résultats de recherche dans les mois qui viennent.

Les nouveaux formats, ou encore les nouveaux contenus, évoluent en permanence sur Internet. Nous sommes agnostiques en ce qui concerne les formats ou les contenus, donc Truveo est dans une position unique pour offrir le meilleur moteur de recherche vidéo quelle que soit l'évolution de ces formats.

JB - Arnaud Mauvais, je vous remercie.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page