🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Après les loteries, Mediastay se lance dans les paris en ligne

18 juin 2008 à 11h35
0
00FA000001373584-photo-bet4dream.jpg
Spécialiste des loteries en ligne avec ses sites Kingolotto ou Bananalotto, la société française MediaStay prend acte de la libéralisation prochaine des paris par internet et prépare le lancement de son propre site : Bet4dream.com.

Mais contrairement à PMU.fr, leader historique, ou à ses futurs concurrents ZeTurf et autre BetClic, le futur site devrait se différencier en optant... pour la gratuité : « Avec Bet4dream.com nous allons à contre courant du marché. Tout d'abord parce qu'il est gratuit, deuxièmement parce qu'il s'adresse au très grand public qui n'est pas forcement familier du pari sur Internet et du langage qui est associé (cotes, bookmakers, etc). » explique eric-bennephtali, PDG de Mediastay.

Loin de se limiter aux seuls paris sportifs, le nouveau site devrait également proposer aux internautes de parier sur les sujets de leur choix et opter pour un mode de rémunération établi : les primes et les cadeaux.

Un choix qui devrait permettre à Mediastay de lancer légalement son nouveau site dès le 1er juillet prochain en s'appuyant sur une force de frappe impressionnante : une base de dix millions d'adresses e-mail, collectées avec ses autres sites Kingolotto, Grattage.com ou Bananalotto. Un pari gagné d'avance ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Carte son PCI-Express HDMI 1.3 chez Auzentech
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mercredi ?
France 24 : Les Observateurs à l'heure du web 2
[Rumeur] BlackBerry Javelin : un Bold sans 3G ?
IBM ouvre son plus gros centre de données et poursuit dans le
<b>Joyeux Noël</b>
HTC revoit sa stratégie UMPC et prévoit 10 nouveaux mobiles en 2008
Référencement.com signe avec le groupe de télévision AB
Jean-Pascal Goninet, Cisco : « la Téléprésence tient les promesses de la vidéoconférence »
Apple règle son différend sur le Visual Voicemail
Haut de page