Eee Stick : Asus lance sa propre Wiimote

Alexandre Laurent
04 juin 2008 à 06h32
0
Dévoilé quelques jours avant le Computex, le projet Eee Stick est désormais confirmé, et les premiers exemplaires commerciaux devraient voir le jour d'ici à la fin du mois de juin, à un prix encore non communiqué. Nous avons profité de notre présence à Taipei pour aller voir de plus près ce clone du Nunchuk de Nintendo qui, comme son nom l'indique, est tout particulièrement destiné aux machines de la gamme Eee, qu'il s'agisse des portables (Eee PC) ou de l'ordinateur fixe (Eee Box).

Décliné en plusieurs coloris (rouge et blanc pour le moment), l'Eee Stick se présente donc comme un dispositif de contrôle sensitif, permettant de manipuler à distance le pointeur d'une souris, ou de diriger son personnage dans un jeu vidéo. Impossible de ne pas penser à la console Wii de Nintendo. Fort de notre mauvais esprit bien français, nous avons donc attaqué bille en tête les représentants d'Asus, suggérant qu'une telle initiative relevait peu-être du plagiat.

000000B401351036-photo-asus-eee-stick-1.jpg
000000B401351038-photo-asus-eee-stick-2.jpg


« La Wii nous a servi de source d'inspiration », reconnait l'une des chargées de vente de ce produit, « mais nous n'entrons pas en conflit avec les brevets déposés par Nintendo, et nous n'utilisons pas les mêmes technologies qu'eux ». On constate effectivement qu'Asus n'utilise pas la barre de détection qui sert à repérer la position dans l'espace de la manette (dite sensor bar), et que l'Eee Stick fonctionne à l'aide d'un dongle USB, les deux éléments communiquant par radio, sur la bande des 2,4 GHz. Une différence des plus ténues...

L'Eee Stick permet pour le moment de contrôler le pointeur d'une souris, de déclencher des actions par rotation du poignet et, bien sûr, d'effectuer des actions plus complexes, pouvant servir dans un jeu vidéo. Commercialisé sous la marque Eee, l'ensemble est toutefois utilisable avec n'importe quel PC, explique Asus. Un utilitaire, fourni, permet de configurer les contrôles et de définir à quelle action en jeu correspondra un geste donné.

Mis sur le marché taïwanais fin juin, l'Eee Stick devrait être commercialisé avec un certain nombre de petits jeux capables de fonctionner sur l'Eee PC, qu'Asus prendra sous licence auprès d'éditeurs tiers. Ne sachant pas encore quels seront ces titres, et combien seront intégrés, le fabricant a refusé de nous donner le prix final de ce périphérique. Une quarantaine de dollars parait un tarif raisonnable, a toutefois admis l'un de ses représentants. Dans le courant de l'été, l'Eee Stick devrait ensuite être associé à l'Eee PC ou à l'Eee Box, sous la forme d'un bundle.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top