Napster propose 6 millions de MP3 sans DRM !

20 mai 2008 à 09h27
0
01329170-photo.jpg
Le « sans DRM » est à la fête ! Parallèlement à la sortie de sa version 4.5, Napster propose désormais l'ensemble de son catalogue sans DRM (256 kb/s). Comme il l'avait annoncé en janvier, le service américain de musique en ligne fournit en téléchargement plus de 6 millions de titres au format MP3 sans « verrou », à 0,99 $ le titre, 9,95 $ l'album.

Napster n'est pas le premier à opter pour un large catalogue de MP3 sans DRM (Digital Rights Management), des acteurs comme Amazon MP3, eMusic ou 7Digital se sont déjà lancés. Cependant, Napster offre le plus large catalogue de titres disponibles sans « verrou numérique ». Par ailleurs, les 4 majors du disque et des milliers de labels indépendants se sont associés à cette initiative, dont les seuls internautes connectés depuis les Etats-Unis peuvent, à ce jour, bénéficier.

Cerise sur le gâteau, le Napster store, sur lesquels sont proposés les MP3 sans DRM, est compatible avec de multiples systèmes d'exploitation, Windows, Mac OS X, Linux, etc. La promesse du DRM-less ? Une utilisation possible sur de multiples terminaux (iPod/iPhone inclus) et des copies « privées » illimitées. Quoi qu'il en soit, Napster n'abandonne pas la vente de fichiers audio avec DRM au format WMA (Windows Media Audio). Ainsi, les offres Napster de téléchargement par abonnement (12,95 $/mois ou 14,95 $/mois pour Naspter To Go) restent liées à ces fichiers protégés.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Deux nettoyeurs de PC en test sur Clubic.com
Littéraires : consultez gratuitement le Littré
Adobe : Photoshop Express s'ouvre à Flickr
La zone OCDE abrite 235 millions d'abonnés haut débit
Google Health : dossier médical personnel en ligne
  C&C : Alerte Rouge 3  , deux minutes de gameplay
Cezzer : un boîtier TV dédié à la VOD TF1 Vision
Musique et sonneries en 3G sur le futur iPhone ?
AMD : le projet de Fab à New York 'suit son cours'
Haut de page