Déjà 5000 développeurs sur la plate-forme applicative de MySpace

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000000967996-photo-myspace-apps.jpg
L'avenir des réseaux sociaux passe par les applications. Moins d'un an après l'ouverture de la “Facebook Application Platform” (F.A.P.) et quelques mois après l'annonce par Google du lancement d'OpenSocial, c'est au tour de MySpace d'afficher ses ambitions dans ce secteur.

Lancée mi février 2008, sa propre plate-forme compterait en effet déjà plus de 5000 applications. A titre de comparaison, la “Facebook Application Platform”, lancée au printemps 2007, en revendique 19 000.

“Disponible en version bêta, la galerie des applications permet de découvrir l'ensemble des modules créés et validés jusqu'à présent. Une fois que l'ensemble des applications sera entièrement développé, approuvé par l'équipe MySpace et prêt à être dévoilé, MySpace orientera alors ses utilisateurs vers la galerie des applications. Celle-ci sera accessible depuis la page d'accueil des utilisateurs ainsi qu'à différents niveaux du site.” précise une représentante de MySpace France.

Avec 109 millions de visiteurs uniques (source comScore Janvier 2008), MySpace se classe au second rang mondial des réseaux sociaux derrière Windows Live Spaces (113 millions de VU) mais devant Facebook (100 millions de VU), Hi5 (38 millions de VU), Orkut/Google (26,8 millions de V.U.) ou Bebo (22,4 millions de V.U.). Une position qui devrait en tout cas lui permettre d'attirer les développeurs d'autant que sa plate-forme est prévue pour être compatible avec OpenSocial de Google...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nouveaux Gemstone en 16 et 18 pouces chez Acer
Philippe Batreau, ISOC France :
Joost 1.1 beta : la diffusion P2P en test
Free : service interactif pour les municipales
Microsoft rachète Rapt Inc, spécialiste du management de rendement
eTwinning : 35.000 écoles européennes en réseau
Une nouvelle vidéo pour  Alone In The Dark
P2P/B2B : IperCast rachète 1-Click Media
Loïc Roussel “Feedbooks.com est un peu le YouTube du papier électronique”
Quoi de neuf en jeux vidéo ce vendredi ?
Haut de page