5G : le géant américain Verizon ouvre son premier laboratoire hors-USA, à Londres

12 février 2020 à 08h57
4
Verizon (New York)
Enseigne Verizon, à New York (© Alexandre Boero)

En ouvrant son laboratoire dans le centre de la capitale britannique, l'opérateur de télécommunications donne la possibilité à ses clients de réaliser des tests sur place.

Verizon a annoncé, lundi 10 février, l'ouverture d'un laboratoire 5G ainsi que celle, prochaine, d'un studio de production à Londres. Pour le mastodonte américain des télécoms (environ 120 millions d'abonnés outre-Atlantique), il s'agit de la première installation 5G délocalisée des États-Unis. L'intérêt de cet investissement et de développer puis renforcer ses activités internationales.

Pour explorer les limites de la 5G

Le Lab, c'est son nom, est installé au Mid City Place, un immeuble vitré d'une dizaine d'étages situé dans le centre de Londres. Verizon y accueille désormais de potentiels partenaires professionnels invités à tester voire à développer des expériences et applications mobiles de cinquième génération.


Outre les entreprises, diverses organisations, start-up et universités travaillent avec l'opérateur américain pour « explorer les limites de la technologie de réseau 5G » et étudier les différents cas d'utilisation probable de la 5G. Ainsi, le London Lab de Verizon permet de simuler les apports de la technologie sur les véhicules autonomes, les soins de santé virtuels, la fabrication intelligente, la ville intelligente, l'Internet des objets, la réalité augmentée et virtuelle, l'éducation immersive et le jeu.

Verizon veut démontrer que chacun de ces marchés ou de ces secteurs (divertissement, éducation, médical, fabrication, vente au détail, services publics, etc.) peut bénéficier d'améliorations permises grâce aux débits ultra-rapides de la 5G, forte de sa faible latence et de sa grande bande passante.

Un studio de production complémentaire, propulsée par la 5G

Pour Verizon, installer un laboratoire à Londres, sur le continent européen - et ce malgré le Brexit - est une formidable opportunité de travailler avec des acteurs de l'Union européenne et de sceller de nouveaux partenariats. La firme a déjà ouvert des laboratoires sur ses terres, à New York, Washington, San Jose ou Los Angeles.


« L'une des meilleures façons de libérer les véritables possibilités de la 5G est de la mettre entre les mains d'innovateurs et de visionnaires. Notre site de Londres permet à nos clients internationaux de bénéficier de cette expertise alors qu'ils cherchent à déployer des applications et des expériences compatibles 5G », a commenté la patronne de Verizon, Tami Erwin.

En complément du 5G Lab, Verizon ouvrira un studio de production compatible avec la technologie mobile au mois d'avril 2020. Sa principale mission sera de produire du contenu 3D « de qualité supérieure », en plus d'expériences de réalité augmentée et de réalité virtuelle.

Source : Communiqué de presse
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
BetaGamma
Londres s’est bien. Une colonie américaine dirigée par Johnson
nirgal76
Et plus soumise au dictate européen. Ca rends tout de suite plus attractif
Necron
« Le Lab », ils se sont pas foulés pour le nom.
Cmoi
Verizon ouvre un laboratoire R&D dans un pays où il n’a pas d’activité commerciale.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Profitez de la puissance d'un PC gaming dans le Cloud dès 12,99€/mois
Free relance son forfait mobile 60 Go à 9,99€/mois
Économisez 80€ sur l'achat d'un écran gamer Acer full HD 1ms
Batterie externe 26800mAh Foxonu à moins de 20€ sur Amazon
Offrez-vous la Smart TV Sharp 4K à moins de 400€
Pack baladeur HD Fiio M11 et casque hi-fi Meze 99 Classics à prix choc !
Casque Gaming Alpha Omega à moins de 40€ en ce moment chez Fnac
Airbus dévoile Maveric, son innovant projet d'avion à
Disque dur externe USB 3.0 WD Elements 3 To à 75,99€ sur Cdiscount
Haut de page