Malgré 6,33 milliards en 11 semaines, les enchères pour la 5G en Allemagne peinent à se terminer

10 juin 2019 à 14h21
4
antenne.png
Pixabay

Outre-Rhin, la facture a déjà dépassé les 6 milliards d'euros. Mais les enchères entre opérateurs s'éternisent, ce qui agace le régulateur local.

En avance par rapport à la France, où les enchères 5G ne débuteront officiellement qu'à compter de cet automne, l'Allemagne a lancé les siennes il y a plus de onze semaines. Pourtant, celles-ci ne sont toujours pas terminées, la faute à un ultime bloc de 3,6 gigahertz (le dernier des 41 blocs) que se disputent les quatre opérateurs du pays, Deutsche Telekom, Telefonica, Vodafone et United Internet.

Un plafonnement des enchères ce dernier mois

Les enchères allemandes pour la 5G avancent très lentement, ce qui n'est pas du goût de l'Autorité de régulation des télécoms locale, qui, perdant patience, souhaite bousculer un peu les choses, alors que les quatre opérateurs nationaux ont permis de concentrer quelques 6,33 milliards d'euros d'enchères.

Seulement, en un mois, le montant de la facture n'a grimpé que de 300 millions, soit seulement 5% supplémentaires. Comme le rapportent nos confrères des Echos, l'agence allemande vient de décider de passer à la vitesse supérieure en imposant désormais un seuil minimal d'enchère de 13 millions d'euros pour le dernier bloc restant, celui de 3,6 gigahertz, et en limitant chaque tour à 50 minutes, alors que les opérateurs disposaient de 60 minutes jusque-là.

Des conditions nouvelles pas assez éloignées des premières

Le régulateur espère ainsi arrêter de courir après le temps, tout en sachant que le premier opérateur qui sortira de l'enchère sur le bloc manquant permettra de mettre fin aux opérations. Cela ne bousculera pas foncièrement les choses, puisque les conditions nouvelles ne sont pas si éloignées de celles fixées par l'agence à l'origine.

Qui plus est, l'agence semble être prise à son propre piège puisqu'après avoir fait grimper de 10% le montant minimal requis pour faire une proposition, elle l'a progressivement fait retomber à 2%, ce qui contraint l'autorité à attendre, encore et encore.

Source : Les Echos
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
0
Vanilla
@alexandre Boero : petite coquille<br /> « en imposant désormais un seul minimal d’enchère«<br /> C’est SEUIL pas SEUL.
AlexLex14
Arf, effectivement, petite lettre qui a pu se perdre en route. Merci @Vanilla
steeven_eleven
Impôt déguisé ces histoires, à la fin c’est le consommateur qui paye c’est tout alors le chiffre peut-être n’importe quoi ça change rien si c’est pas de l’abonnement ce sera de la tva.
Yorgmald
Le consommateur va payer en impots, en abonnement et en suspition de perte de vie privé avec des fournisseurs pas forcement honnete. Je ne parle pas que de Huwaie, je parle de TOUS car c’est bien ça le probleme, TOUT le monde met des mouchard de partout.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le jeu DOOM Eternal arrive le 22 novembre : un battlemode au programme
Firefox Premium : une version payante du navigateur de Mozilla devrait sortir cette année
Les pays du G20 trouvent un accord pour mettre fin aux niches fiscales des GAFA
GPS : l'armée américaine va tester un système capable de résister aux brouillages
Microsoft xCloud : le service de streaming de jeu en test public dès octobre
Chine : fin des quotas d'immatriculations pour booster les ventes de voitures électriques
Twitter simplifie l'énoncé de ses règles... mais les utilisateurs les liront-ils plus ?
Pour Google, empêcher Huawei d'utiliser Android menace la sécurité américaine
Notre-Dame de Paris : un designer d'Apple Store propose de reconstruire la structure en verre
Haut de page