Un artiste tatoue une femme à distance grâce à un robot 5G

14 mars 2021 à 08h20
13
© YouTube / T-Mobile Nederlands

L’artiste Wes Thomas a réalisé le tout premier tatouage de l’Histoire « transporté » par la 5G. Son bras était connecté à un robot fondé sur le machine learning capable de reproduire simultanément ses mouvements.

Baptisée The Impossible Tattoo, l’expérience a été organisée par la division néerlandaise de l’entreprise de télécom T-Mobile, et le tatouage a été réalisé sur le bras de la célébrité locale Stijn Fransen.

Le bras robotique testé sur des fruits et légumes

S’il s’agit là d’un beau coup de communication, l’expérience n’en reste pas moins impressionnante et a nécessité, au total, de très nombreuses heures de travail. C’est Noel Drew, un expert britannique, qui s’est chargé du design et de la construction du bras robotique, un tâche bien plus complexe qu’il n’y paraît.

« L'essentiel du développement s'est déroulé pendant environ six semaines dans le studio/atelier de Londres. (…) [Nous avons exploré] de multiples pistes de développement, tant sur le plan logiciel que matériel, des itérations constantes de conception et de prototypage, une banque d'imprimantes 3D travaillant presque 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et produisant des pièces. Chaque jour était un petit pas (parfois en arrière), et lorsque nous ne développions pas, nous faisions des tests, puis d'autres tests, puis encore d'autres tests » a-t-il expliqué dans les lignes de PC Mag

Le bras robotique a ainsi été testé à maintes reprises sur des fruits et légumes. Pour Noel Drew, la mise au point de la machine à tatouage a été particulièrement éprouvante : « Nous avons dû mettre au point une sorte de système mécanique de distribution de l'encre à l'aiguille pour le robot, car tremper l'aiguille à chaque fois [dans l’encre] aurait été un cauchemar. La façon dont les tatoueurs étirent la peau dans différentes directions avant d'appliquer l'aiguille en fonction de la partie du dessin sur laquelle ils travaillent a constitué un autre défi. »

Une prouesse technologique

Lors de l’expérience en elle-même, Wes Thomas a tatoué un faux bras tandis que, grâce à des capteurs et au réseau 5G, le robot conçu par Noel Drew reproduisait à la perfection les mouvements de l’artiste. De son côté, Stijn Fransen semblait très satisfaite du résultat (il aurait néanmoins été difficile de faire autrement devant les caméras…).

The Impossible Tattoo reste une démonstration des possibilités d’usages s’offrant à nous avec la 5G, qui devrait révolutionner plusieurs domaines à l’image de l’e-santé, de la mobilité, de l’énergie ou encore de la production industrielle. 

Sources : Futurism , PC Mag

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
14
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Love, Death & Robots saison 2 sort aujourd'hui sur Netflix : l'occasion de replonger dans notre chronique dédiée
VPN et antivirus : la solution tout-en-un d'Avast est gratuite durant 3 mois
Belle affaire pCloud pour famille : 2 To de stockage cloud à prix cassé
Marvel Cinematic Universe : le guide complet pour regarder (ou non) les films et séries du MCU dans le bon ordre
E3 2021 : des stands virtuels et d'autres animations dématérialisées au programme
Un revenu universel en crypto-monnaie : douce utopie ou vraie bonne idée ?
PS5 : Sony travaille en ce moment sur plus de 25 exclusivités
Test Sony Bravia XR-55X90J : une alternative intéressante aux téléviseurs OLED ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
PS5 : Sony dévoile deux nouveaux coloris pour la manette DualSense
Haut de page