Windows 10 : la reconnaissance faciale trompée par une photo

21 décembre 2017 à 11h30
0
La reconnaissance faciale comme moyen de débloquer des appareils est à la mode. L'iPhone X, notamment, l'intègre mais également le Samsung Galaxy S8 et, bien qu'elle soit moins utilisée, Windows 10. Dans l'OS de Microsoft, cette fonctionnalité s'appelle Windows Hello et permet de se passer du traditionnel mot de passe pour ouvrir une session.

Selon l'entreprise allemande Syss, spécialisée dans la sécurité informatique, cette fonctionnalité peut être trompée par une simple photo imprimée de façon particulière.

La reconnaissance faciale dans Windows 10 peu sécurisée



Dans une vidéo mise en ligne sur Youtube par Syss le 17 décembre 2017, les chercheurs en informatique Matthias Deeg et Philipp Buchegger montrent comment il leur a été possible d'ouvrir une session avec l'aide d'une simple photo. Cette dernière ne demande pas de gros efforts à être créée, puisqu'il s'agit tout simplement d'une photo imprimée par une imprimante laser avec une définition de 340*340 pixels.

Seul détail, mais peu rassurant pour les utilisateurs de la fonction Windows Hello, la photo doit avoir été prise par une caméra infrarouge et avoir été légèrement modifiée par la suite. Mais pour les deux chercheurs, cette modification est un travail « négligeable » pour un hacker qui aurait l'intention d'accéder à l'ordinateur.



Les vieilles versions de Windows 10 trompées... et même celles plus récentes



Syss estime que la vulnérabilité est présente dans toutes les versions de Windows Hello et particulièrement toutes celles jusqu'à la première version de la Fall Creators Update, connues sous le nom de code Build 1703 et 1709. Dans les versions plus récentes, il semblerait que Microsoft ait amélioré le système de reconnaissance faciale.

Toutefois, même ce système peut être facilement trompé avec le même type de photo, en réalisant d'autres modifications que les chercheurs estiment « négligeables » pour un hacker. D'une manière générale, donc, Windows Hello n'est pas un système biométrique sécurisé et les utilisateurs qui l'ont paramétré devraient réfléchir à revenir au plus classique mot de passe pour sécuriser leur session.

Reste à voir si Microsoft, désormais au courant de la faille, va réaliser des changements dans la future grosse mise à jour de Windows, la Redstone 4 attendue pour le printemps 2018, ou si la firme de Redmond va déployer une mise à jour de sécurité dans le cadre du programme Patch Tuesday.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top