Seul Windows 10 supportera pleinement les nouveaux processeurs

18 janvier 2016 à 12h15
0
Jamais à court de bonnes idées pour promouvoir l'utilisation de Windows 10, Microsoft annonce qu'il ne mettra pas à jour ses anciennes versions de Windows pour prendre en charge les nouveautés fonctionnelles des futurs processeurs. Et ce, dès Skylake.

Microsoft veut faire de Windows 10 la plate-forme universelle : la seule qu'il doit mettre à jour régulièrement. Et on comprend que l'éditeur n'ait guère envie de trop fragmenter ses efforts de développements à ajuster ou mettre à jour des OS dont certains remontent à 2009 (Windows 7). Aussi l'éditeur de Redmond annonce qu'il ne proposera aucun support pour les processeurs Intel Skylake, autrement dit les Core de sixième génération sous Windows 7 et Windows 8. Le couperet tombe en premier sur Intel avec Skylake, mais Microsoft entend bien appliquer cette politique à AMD avec sa plate-forme Bristol Ridge, et Qualcomm notamment avec son 8996 sans oublier le prochain Kaby Lake d'Intel.

Concrètement, pour Skylake c'est la technologie SpeedShift qui n'est pas gérée par les anciennes versions de Windows. Seul Windows 10 est à même de la prendre en charge. On comprend mieux, au passage, le flou artistique qui avait entouré l'annonce de cette fonction à l'IDF par Intel puisque c'est en réalité la mise à jour de novembre, Windows 10 Threshold 2 qui avait introduit la prise en charge effective de Speed Shift. Naturellement, cela ne veut pas dire que les processeurs Core de sixième génération ne fonctionnent pas sous Windows 7 ou Windows 8 : non, ils fonctionnent mais pas au maximum de leur potentiel.

0258000008134214-photo-skylake.jpg


C'est dans un billet de blog que Microsoft fait part de ces changements à venir sur la façon dont il va embrasser l'innovation des futurs microprocesseurs. Du reste, Microsoft rappelle qu'ils continuera de mettre à jour Windows 7 et Windows 8.1 jusqu'au 14 janvier 2020 et au 10 janvier 2023 respectivement. Pour les clients professionnels, autrement dit les entreprises, Microsoft annonce mettre en place une liste de systèmes Skylake compatibles avec Windows 7 et Windows 8.1 via une période de grâce de 18 mois : ces systèmes doivent être mis à jour vers Windows 10 après le 17 juillet 2017. Toutefois on ne sait pas si cela veut dire que les système effectivement présents sur cette liste profiteront de la technologie Intel SpeedShift sous Windows 7/8.1.

014A000008112452-photo-bo-te-windows-10.jpg


Dans tous les cas, le message à retenir est que les dernières innovations matérielles seront prises en charge par Windows 10, mais que Microsoft ne fera aucun développement pour les vieilles versions de Windows. Peut-on leur en vouloir ?


A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Asus resserre les vis des dissipateurs sur les GPUs... pour mieux les refroidir
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top