Windows Server 2016 est maintenant disponible

14 octobre 2016 à 11h35
0
Alors qu'Ubuntu passait hier en version 16.10 (voir Ubuntu 16.10 disponible au téléchargement), Microsoft annonçait la disponibilité générale de Windows Server 2016. Une nouvelle version enfin basée sur le coeur de Windows 10.

En développement depuis de longs mois et avec une sortie finalement décalée par rapport à sa variante grand public Windows 10, Windows Server 2016 est maintenant finalisé et disponible pour les clients MSDN et Azure notamment. Le système d'exploitation de Microsoft à destination des serveurs est toujours décliné selon plusieurs éditions : de la version Standard à la version Essentials en passant par la version Datacenter notamment.

Le géant de Redmond, s'il ne fait plus coïncider les sorties d'OS grand public avec les OS serveur, est dans les temps puisqu'il indiquait lors de sa récente conférence Ignite que Windows Server serait finalisé dans le courant du mois d'octobre. C'est chose faite alors même que l'OS a connu plusieurs versions Preview durant son développement.

01F4000008572232-photo-microsoft-windows-server-2016-installation-nano-server.jpg

Choix des modes d'installation de Windows Server


Parmi les nouveautés de Windows Server 2016, de nouvelles options d'installation avec les modes « Expérience Utilisateur », « Server Core » et « Nano Server ». Après avoir refourgué l'interface Metro de Windows 8 à Windows Server 2012 (hérésie), Microsoft évolue grandement du côté de l'interface utilisateur de son OS serveur, le mode d'installation « Server Core » permettant de n'avoir que le cœur de l'OS et ses composants de base sans aucune interface graphique autre que la ligne de commande. La gestion du serveur se fait alors en local ou à distance par le biais notamment de Windows PowerShell. Un PowerShell qui passe en version 5.1 sur cette release. Selon l'édition, Microsoft propose un nouveau mode d'installation « Nano Server » lequel se veut allégé pour permettre l'exécution d'applications dites cloud native en se basant sur des containers et des micro-services notamment. Quant à l'interface graphique baptisée « Expérience Utilisateur » elle est calquée sur celle de Windows 10 Anniversary avec un vrai menu Démarrer.

015E000008572326-photo-microsoft-windows-server-2016-1.jpg
015E000008572328-photo-microsoft-windows-server-2016-2.jpg

Windows Server 2016


Plus sécurisé et inspiré notamment du cloud Azure, Windows Server 2016 est livré avec le moteur Docker sans coût supplémentaire alors que l'OS cherche les conteneurs logiciels. A propos de coût, le modèle de tarification de Windows Server change puisque Microsoft facture dorénavant la licence en fonction du nombre de cœur par processeur. Précisons enfin que Microsoft conserve au catalogue Windows Server 2016 Essentials sorte d'évolution spirituelle de Windows Home Server avec la gestion de 25 utilisateurs pour un total de 50 appareils et notamment des fonctions de sauvegarde des machines reliées au serveur.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top