Microsoft pourrait faire de la pub pour Office 365 directement… dans l'Explorateur de fichiers

15 mars 2022 à 10h40
12
Windows 11

Un membre du programme Windows Insiders a partagé sur son compte Twitter une capture d'écran montrant son Explorateur de fichiers sur Windows 11 agrémenté, juste sous la barre de recherche, d'un petit bandeau de publicité pour un produit Microsoft.

Une nouvelle qui laisse craindre de nouveaux ajouts de publicités sur l'interface Windows, un système d'exploitation déjà payant.

Un test à petite échelle

La dernière build 22572 de Windows 11, destinée aux Insiders, a apporté un certain nombre de nouveautés et de changements sur le système d'exploitation du géant de Redmond. On notera l'arrivée de Clipchamp, la nouvelle application native de montage vidéo qui succède à Windows Movie Maker, ou encore une nouvelle version de Microsoft Defender . Mais une nouveauté est passée en dessous des radars, probablement pour cause d'A/B Testing très limité : l'implémentation de publicités dans l'Explorateur de fichiers.

Florian B, membre du programme Windows Insiders, a publié sur son compte Twitter une capture d'écran montrant très clairement cet ajout au sein de son Explorateur de fichier. On y voit, juste sous la barre de recherche, un petit bandeau suggérant d'utiliser Microsoft Editor, un assistant d'écriture interne à Microsoft et concurrent à Grammarly . D'autres utilisateurs ont pu témoigner avoir aperçu des bandeaux similaires les invitant à voir des templates PowerPoint sur Office.com.

Vu le nombre limité de personnes faisant remonter cet ajout, il s'agit très probablement d'un A/B Testing de petite ampleur déployé auprès de quelques Insiders, ce qui laisse espérer que Microsoft ne lancera pas à grande échelle ces bandeaux si les résultats ne sont pas concluants.

Colère et déception

Microsoft n'en est pas à son coup d'essai concernant des publicités directement sur Windows qui essaient d'amener les utilisateurs et utilisatrices vers les différents produits de la marque. On pourra citer les publicités dans l'application de mails qui essaient de rediriger vers l'appli mobile ou encore des publicités aperçues directement dans le menu Démarrer, sans parler de la mise en avant forcée de Edge qui a valu quelques problèmes à Microsoft.

Ce qui choque également les internautes, outre le fait que ces publicités soient activées par défaut sur un système d'exploitation payant, c'est la forme que peuvent prendre celles-ci. Dans le cas de l'Explorateur de fichier, le bandeau est construit de telle manière qu'il laisse penser être une fenêtre d'aide et de conseil alors qu'il s'agit ni plus ni moins de la promotion d'un outil Microsoft qui renvoie vers sa page de documentation.

Il n'y a plus qu'à attendre et voir comment Microsoft gère l'implémentation de ces publicités dans le futur, ou si ce test n'avait d'autre but que de vérifier des fonctionnalités.

Windows 11
  • Refonte graphique de l'interface réussie
  • Snap amélioré
  • Groupes d'ancrage efficaces

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Source : Windows Latest

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
13
mrassol
C’est justement a ca que ca sert les insider :<br /> tenter des trucs et voir les retours utilisateurs … et c’est pour ca que c’est important de faire des retours …<br />
JeanFIZ
Voir l’article Clubic :<br /> « Microsoft témoigne contre Apple dans son procès l’opposant à Epic Games »<br /> (no comment…)<br /> Je commence à haïr Microsoft.<br /> Vive Apple
smover
J’aime bien Windows mais c’est inadmissible d’avoir des pubs dans un système payant !<br /> @jean quel rapport ? N’oublie pas que Microsoft a témoigné car ils étaient au départ cités par Apple qui défendait son AppStore en le comparant à un store de console comme celui de la Xbox… Bon après si tu as envie d’haïr (c’est fort comme terme !) une grosse multinationale comme Microsoft et d’en aimer une autre comme Apple tu fais ce que tu veux hein
zeebix
Peut être testent-ils les pubs pour une éventuelle version gratuite du système ? (simple hypothèse), à l’image d’Outlook web ? (et surement d’autres).<br /> Autant sur un système payant, peu de chance que ça passe pour les clients… mais si le système est « gratuit »
clockover
Entre onedrive qui force la main dans Windows et dans Office…<br /> Maintenant Windows qui force la main sur 365…<br /> Sérieux…<br /> On n’en veut pas de vos merde cloudées !
kroman
Ils se tirent une balle dans le pied ! C’est pas avec ce genre de pratiques que je vais lâcher Windows 8.1…
MisterG55
ça va ressembler de plus en plus à un OS de smartphone ^^
gnouman
C’est Apple qui a demandé à Microsoft de vernir du coup commence par haïr Apple parce que niveau je me fout de la gueule du client ils sont au top…
MattS32
C’est quoi le rapport avec le sujet ?<br /> Quand à haïr Microsoft parce qu’il envisage de faire de la pub pour ses services dans Windows, tout en louant Apple, c’est oublier un peu trop vite qu’Apple n’est pas la dernière quand il s’agit de faire de la pub pour ses services dans ses autres produits… Les appareils iOS et macOS ne sont ils pas livrés avec le client Apple Music préinstallé (et même pas désinstallable sur iOS il me semble) par exemple ?
Pronimo
L’explorateur de fichiers a pas mal de lacunes, au lieu de l’améliorer eux ce qu’ils font, ils ajoutent de la pub!<br /> Ca leurs suffit pas avec tout ce qu’ils gagnent en licence office, azure, serveurs etc… Je dirais meme que Windows devrais être gratuit (ou presque!).
alain_du_lac
Windows 8.1 ? Tu es trop en avance, tu aurais dû rester sous XP
SATS
Frandroid – 16 Mar 22<br /> Publicités dans l'explorateur de fichiers Windows 11 : Microsoft plaide l'erreur<br /> Les publicités apparues dans l'explorateur de fichiers de Windows 11 étaient une erreur. L'expérimentation aurait dû rester interne.<br /> Est. reading time: 2 minutes<br />
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Google Cloud va enfin lancer ses data centers en France
Windows 11 preview 25120 : bureau interactif et compatibilité ARM64
Renault va mettre un navigateur dans sa Mégane E-Tech, mais pas celui que vous pensez
Brave renforce encore la protection de votre vie privée sur iOS
Shadow repense son offre de cloud computing et annonce un drive gratuit de 20 Go
Découvrez l'app Microsoft Designer en images, le successeur de Publisher ?
Surfshark VPN s'offre enfin une interface sous Linux
Apple dévoile ses prochaines fonctionnalités d'accessibilité : détection de porte, Live Caption, etc.
iOS 15.5 : voici toutes les nouveautés déployées sur votre iPhone par la nouvelle mise à jour Apple
147,9 millions de dollars : le prix pour des logiciels open source sécurisés
Haut de page