Selon une étude, les voitures connectées réduiraient significativement les temps de trajet

le 21 mai 2019 à 07h28
0
Voitures autonomes

Des chercheurs se sont penchés sur l'influence des voitures autonomes sur le trafic routier, lorsqu'elles sont capables de communiquer entre elles. D'après leurs résultats, les temps de trajet pourraient diminuer d'un tiers.

Lorsqu'on évoque les bénéfices des voitures autonomes, on pense souvent au confort ou à la sécurité. Mais d'après une étude conduite par des chercheurs de l'université de Cambridge (Royaume-Uni), leur capacité à se connecter les unes aux autres peut également induire un gain de temps considérable.

Plus d'un tiers de temps de trajet en moins


Les scientifiques ont ainsi mené une expérience regroupant 16 automobiles sans conducteur, sur un circuit à deux voies. Dans un premier temps, les véhicules agissaient de façon traditionnelle, sans interconnexion, et étaient confrontés à l'arrêt d'une des voitures sur la route. Puis le test était reproduit, mais cette fois en activant la faculté de communication entre les machines.

Dans la première situation, les véhicules autonomes se comportaient comme des automobilistes humains : derrière la voiture arrêtée, ils attendaient d'avoir la place suffisante pour se déporter. Mais quand ils se sont connectés les uns avec les autres, la conduite de l'ensemble des robots a changé : les véhicules présents sur la voie extérieure ont légèrement ralenti, permettant à ceux situés derrière l'obstacle de s'insérer facilement, sans avoir à s'arrêter.

Résultat de l'opération : les chercheurs ont observé une amélioration de la circulation de 35 %, avec les voitures connectées.

Moins d'effet « accordéon »


La communication entre les différents engins sur la route constitue ainsi un moyen efficace de lutter contre l'effet « accordéon ». Son principe : quand une voiture freine soudainement, celles situées derrière elle ralentissent à leur tour, de plus en plus, jusqu'à l'arrêt total. Ce qui entraîne inévitablement un embouteillage, qui peut s'étendre sur plusieurs kilomètres et prendre plusieurs heures pour s'évacuer.

Les voitures connectées, en communiquant à l'avance leur comportement, permettent donc d'éviter l'effet de surprise à l'origine de ce phénomène. Une réaction bénéfique pour les utilisateurs de voitures autonomes, mais aussi pour les autres.

Source : autoevolution
Mots-clés :
Voiture autonome
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Comparatif 2019 : Quel est le meilleur support mural pour votre téléviseur ?
Game Builder : l'outil de Google qui permet aux utilisateurs de créer leurs propres jeux
LEGO lance une collection Jurassic Park : Le Carnage du T.Rex
MSI et BlueStacks : les jeux Android portés en 240 FPS sur PC
Le nouveau Play Store et son Material Theme est en cours de déploiement
Tesla pourrait lancer un concurrent à Uber avant le déploiement de Robotaxi
Le Pixel 4 sortirait au mois d'octobre (selon une fuite de Verizon)
L'Université de Cambridge veut éviter les embouteillages à l'aide de Raspberry Pi
Amazon annonce une Echo Dot Kids Edition plus... colorée
Les créateurs d'Apex Legends dubitatifs concernant le cloud gaming et le jeu vidéo compétitif
scroll top