Critique Star Wars: Visions, Disney aime le Japon et il le lui rend bien

06 novembre 2021 à 15h15
2
Star Wars Visions © Disney+

Après Star Wars : The Clone Wars et surtout Star Wars : The Bad Batch , je crois que je suis officiellement devenu fan de Star Wars ces dernières années. Et autant vous dire que la petite dernière, Star Wars : Visions, a conforté ce sentiment, introduit par Rogue One (non, je n'arrêterai jamais de citer gratuitement ce film, toujours le meilleur de la saga à mes yeux).

Star Wars : Visions
  • Vous voulez voir l'univers Star Wars autrement
  • Vous avez envie d'en prendre plein les yeux
  • Vous aimez les œuvres d'anthologie et/ou les animes
  • Vous êtes hermétique aux animes
  • Vous n'aimez pas les courts-métrages
  • Vous ne voulez pas voir quelque chose qui sort des sentiers battus

Le veilleur d'écran[s] S08E10 📺 : Star Wars : Visions

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

Fiche technique Star Wars : Visions

Informations

Genre
Science-Fiction, Fantasy, Animation, Action, Aventure
Réalisation
Kanako Shirasaki
Editeur
Lucasfilm, Lucasfilm Animation, Geno Studio
Plateforme
Autre
Date de sortie
22 septembre 2021
Nombre de saisons
1
Nombre d'épisodes (Total)
9
Classification
Déconseillé / interdit aux moins de 16 ans

Star Wars: Visions : ça va sabrer, chérie

Pour ce 101e (!) numéro du Veilleur d'écran[s] (sans compter les sélections et autres hors-séries)… nous ne ferons rien de spécial, si ce n'est vous remercier de lire cette chronique, depuis le début il y a deux ans ou plus sporadiquement. Place donc à une critique tout à fait classique, sur une nouvelle série de qualité proposée par Disney+ : Star Wars: Visions.

À l'instar du show Marvel What If… ? , StarWars: Vision est une série d'anthologie qui tente de sortir des sentiers battus de son massif univers. Ce format permet alors de raconter de nombreuses histoires courtes sans se soucier de la vue d'ensemble - la série n'étant pas « canon », elle peut donc se détendre et se faire plaisir sans se soucier des conséquences -, et ce, d'autant plus que Star Wars: Visions a été réalisée non par un, mais par sept studios d'animation japonais différents. Des grands noms de réalisateurs, de scénaristes et d'artistes sont logiquement de la partie.

Star Wars Visions © Disney+

Un peu comme Love, Death and Robots , chaque épisode se teinte ainsi de la patte visuelle caractéristique du studio qui en est à l'origine. Les amateurs du film Promare ou de l'anime Kill la Kill reconnaitront assurément le style épuré et énervé du studio Trigger dans les épisodes Les Jumeaux et L'Ancien, ou encore la maîtrise du cellshading de Kamikaze Studio dans Le Duel.

(Presque) tout est bon dans le Japon

Sans surprise, qui dit série d'anthologie dit épisodes dont le ton et l'intérêt varient, mais la qualité globale, elle, est toujours irréprochable. Vous devriez en tout cas y trouver des choses que vous aimez, et d'autres qui vous parleront moins. Les intrigues se déroulent d'ailleurs à différents moments de l'histoire de la saga, s'ancrant dans des périodes distinctes.

« Les scénaristes parviennent à proposer des pastilles toujours agréables et parfois assez poétiques »

Le seul point commun à la quasi intégralité des épisodes, c'est qu'il y est presque toujours question de Jedi, de sabres lasers et de cristaux. Un manque d'originalité et de variété un peu triste, mais finalement assez logique : le Japon a fortement inspiré Star Wars avec ses samurais (notamment), et il est peu surprenant qu'aujourd'hui cela se retrouve dans cette production. De même, j'ai arrêté de compter les épisodes où les personnages disent « j'ai un mauvais pressentiment », se croyant sans doute les seuls à avoir pensé à cette référence…

Star Wars Visions © Disney+

Au-delà de ses identités visuelles époustouflantes et des spécificités scénaristiques bienvenues, souvent tirées des animes (l'épisode Les Jumeaux notamment ne semble pas intégrer la notion de retenue), Star Wars: Visions est un bol d'air agréable dans cet univers, aussi grâce à sa langue. De fait nous vous recommandons fortement de regarder la série en japonais pour une expérience complète et dépaysante (notons toutefois que le casting vocal anglais ne se moque pas du monde).

Force et bonheur

Malgré 9 épisodes assez brefs (de 13 à 22 minutes), chaque court-métrage, finalement, raconte des histoires qui fonctionnent plutôt bien. Le Neuvième Jedi par Production I.G et Lop & Ocho par Geno Studio, par exemple, sont mes épisodes favoris avec Le Duel et Les Jumeaux, pour ne citer qu'eux. Qu'il s'agisse d'un affrontement dans un village, d'un droïde qui rêve de devenir un Jedi, d'un Padawan et de son maître en mission, d'histoires de famille ou d'un groupe de musique qui doit convaincre Jabba the Hutt pour survivre (oui), les scénaristes parviennent à proposer des pastilles toujours agréables et parfois assez poétiques.

Star Wars Visions © Disney+
Star Wars Visions © Disney+

Au final, si Star Wars: Visions ne nous colle pas une gifle aussi puissante qu'espérée après son (incroyable) trailer, on passe un très agréable moment à replonger dans cet univers par un prisme nouveau. Ce genre d'expérience est assurément une bonne idée et une « prise de risque » appréciable de la part de Disney, surtout dans une période où les contenus sont toujours plus formatés pour des résultats souvent oubliables.

J'attend désormais une saison 2, avec un peu moins de sabres lasers si possible, à l'instar par exemple de ce qu'a proposé… Rogue One. Je vous avais prévenu !

Star Wars : Visions

7

Les plus

  • Vous voulez voir l'univers Star Wars autrement
  • Vous avez envie d'en prendre plein les yeux
  • Vous aimez les œuvres d'anthologie et/ou les animes

Les moins

  • Vous êtes hermétique aux animes
  • Vous n'aimez pas les courts-métrages
  • Vous ne voulez pas voir quelque chose qui sort des sentiers battus

La première saison de Star Wars: Visions est disponible au catalogue Disney+ .

Besoin d'une nouvelle série à regarder ? Retrouvez toutes nos critiques et chroniques séries .

Disney+
  • Les classiques Disney au même endroit
  • Des séries exclusives Marvel, Pixar et Star Wars
  • Un prix très attractif

Il était très attendu et ne déçoit pas. Disney+ n'est pas un rival de Netflix mais une offre complémentaire, tournée particulièrement vers les enfants et plus largement vers la famille. L'univers Star, quant à lui, reste le parent pauvre de la plateforme et nécessitera plusieurs années de travail pour rattraper ses concurrents.

Il était très attendu et ne déçoit pas. Disney+ n'est pas un rival de Netflix mais une offre complémentaire, tournée particulièrement vers les enfants et plus largement vers la famille. L'univers Star, quant à lui, reste le parent pauvre de la plateforme et nécessitera plusieurs années de travail pour rattraper ses concurrents.

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Helion
A l’opposé de l’avis très enthousiaste de Antoine Roche j’ai trouvé Vision vraiment banal et peu inspiré.<br /> Visuellement à par le premier en noir et blanc, on est très loin de la qualité et de la diversité de «&nbsp;Love, Death and Robots&nbsp;» et surtout tous les scénarios ce ressemblent et focalisent sur des jedi plus ou moins canon, plus ou moins «&nbsp;Samouraï&nbsp;»… ce sujet tourne vite en rond avec des histoires aussi courtes…<br /> Même si ça fait plaisir de voir que Disney tente de faire un peu autre chose que leurs «&nbsp;horribles animes 3D tout fait à la truelle&nbsp;» je ne trouve pas la tentative convaincante.
lejeferson
je ne suis pas fan de starwars à la base, mais fan d’animés … et je n’ai pas accroché du tout<br /> le premiers était très sympa, mais dans l’ensemble c’est plutôt fade, malgré de gros studios aux commandes c’est plutôt décevant, mais c’est peut être du au format court qui ne laisse pas assez de temps au développement d’une histoire
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Matrix Resurrections s'amuse à brouiller les pistes dans un nouveau trailer
Une série Voyage au Centre de la Terre se prépare
Un film d’animation sur le groupe Gorillaz est en préparation chez Netflix
Les meilleures bandes originales de séries TV
La sympathique série Superman & Lois arrive avant Noël en France
Star Trek: Discovery : finalement, la saison 4 sera de retour à l'international
Consécration pour le Futuroscope, qui remporte un prix international de prestige pour son dernier spectacle
Gaming et challenge : le Téléthon 2021, ça se passe aussi en ligne
Arcane : qui l'eût cru ? Une saison 2 est déjà en cours de production
Matrix Resurrections affiche son casting
Haut de page