Coronavirus : au tour d'Uber d'annoncer une vague de licenciements

07 mai 2020 à 14h07
0
Uber

Elle aussi touchée de plein fouet par la crise du Covid-19, la société de VTC Uber a pris la décision de licencier 14 % de ses employés.

Lyft, Bird, Lime, et maintenant Uber : une nouvelle entreprise issue du secteur de la mobilité urbaine a été contrainte de se séparer d'une partie de ses effectifs en raison de la crise économique et sanitaire causée par la pandémie du coronavirus (Covid-19). La multinationale californienne a annoncé la mauvaise nouvelle par le biais d'une lettre envoyée par son PDG Dara Khosrowshahi.


3 700 mises sur le carreau

Au total, 14 % des effectifs globaux du groupe ont été remerciés, soit environ 3 700 personnes mises sur le carreau. Un moyen pour la firme américaine de répondre « aux challenges économiques et aux incertitudes résultant de la pandémie du Covid-19, et de son impact sur les activités de l'entreprise ».

Source : Twitter
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top