Uber veut déployer une flotte de 3 000 motos électriques en Afrique

16 décembre 2021 à 18h35
12
Uber Opibus © Uber Opibus
© Uber Opibus

Le géant Uber a conclu un partenariat avec la société suédo-kényane Opibus, pour favoriser la diffusion de motos électriques sur le continent africain.

Uber et Opibus ont scellé leur partenariat visant à mettre en circulation, d'ici 2022, quelque 3 000 motos électriques uniques en Afrique. Les deux roues seront fournis par Opibus, en sa qualité de constructeur, tandis qu'Uber utilisera les motos et aidera son nouveau partenaire à renforcer sa production pour s'étendre un peu partout en Afrique.

Le Kenya, pays où la moto (essence) est reine

Opibus, qui a déjà déployé des bus et motos électriques notamment au Kenya, avait récemment clôturé le plus gros tour de table pour une entreprise africaine de mobilité électrique, avec une levée de 7,5 millions de dollars. Depuis, l'entreprise menait, avec Uber, un programme pilote en Afrique, couronné de succès.

« Nous constatons une énorme demande de motos électriques conçues localement sur le continent africain, et en travaillant avec Uber, nous avons maintenant pu prouver la faisabilité d'un déploiement à grande échelle », a réagi le co-fondateur et directeur des ventes d'Opibus, Mikael Gange.

L'industrie de la moto est d'une importance capitale au Kenya. Elle y fait travailler 1,2 million de jeunes. Le développement de ce marché électrique ne peut être qu'une bonne chose dans un pays où l'immense majorité des 1,6 million de motos immatriculées fonctionnent à l'essence. Uber, de son côté, voit d'un bon œil l'intérêt d'explorer des marchés émergents.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
9
Hagaard
Intéressant pour un pays comme le Kenya qui produit une grosse part de son électricité de façon renouvelable (géothermie, hydroélectrique…). Beaucoup moins vrai dans beaucoup de pays Africains qui produisent l’électricité à partir d’hydrocarbures. Quel intérêt alors de brûler cela dans une centrale plutôt que dans le moteur étant donné le coût d’une moto électrique et les problématiques de transport d’électricité ?<br /> Autre question : quel impact de ces engins complexes avec tout leur électronique sur la capacité des techniciens locaux à tout réparer et parfois fabriquer eux-mêmes des pièces ?
rexxie
L’intérêt c’est que le moteur électrique étant beaucoup plus efficace que le moteur à pétrole, on épargne de la pollution quand même les électrons seraient générés à 100% au charbon.<br /> De plus il est plus facile de contrôler les émissions à une seule source qu’à des milliers, des millions de pots d’échappement.<br /> Et en ville les électriques ne génèrent aucuns toxiques sous notre nez.<br /> Pour les «&nbsp;engins complexes&nbsp;», les moteurs à explosions sont 200 fois plus complexes que le moteur électrique, et l’électronique, c’est un circuit intégré ou un condensateur qu’on remplace comme n’importe quelle voiture ou appareil moderne. Il suffit d’un OBD2 à 15€ avec une appli pour diagnostiquer n’importe quelle bécane.
benben99
Uber qui part à la colonisation de l’Afrique…<br /> Mouais… Ca serait mieux de voir des boites africaines prendre le marché.
Proutie66
Bienvenue à WoK2021.
zoup01
Ce qu’il y a de bien en Afrique, c’est que le recyclage est déjà organisé…sur les plages du Ghana avec des gamins…
Fodger
Tu penseras à demander au père noël un petit robert, merci.
Fodger
Et l’électricité tu la fabriques comment actuellement en Afrique ?<br /> Malheureusement le solaire y est marginal.<br /> «&nbsp;Et en ville les électriques ne génèrent aucun gaz toxique&nbsp;» c’est simplement se mettre des œillères.
benben99
Fodger:<br /> Et l’électricité tu la fabrique comment actuellement en Afrique ?<br /> Malheureusement le solaire est y marginal.<br /> « Et en ville les électriques ne génèrent aucuns toxiques » c’est simplement se mettre des œillères.<br /> Pour celui qui n’est pas capable d’accorder le verbe fabriquer, tu pourrais nous épargner les leçons de français. Désolé, mais tu l’as cherché.
Oli1
Surtout ne riez jamais de rien. Quel monde triste. Je dois être raciste, probablement.
rexxie
Explique-moi comment EN VILLE, un moteur électrique émettrait des toxiques.<br /> Ce qui est génial avec le solaire, c’est qu’on peut en déployer partout, rapidement, économiquement et de n’importe quelle dimension.<br /> Oui c’est encore marginal partout dans le monde, mais en croissance exponentielle, et exponentielle inversée pour les prix.<br /> Pas besoin non plus de se casser le citron (ou la tirelire) pour y acheminer du carburant.
Oli1
Je me rappelle que mon frère était parti en Afrique pour installer des ordinateurs dans des villages. Cela ne fonctionnait jamais, car l’électricité manquait ; à chaque instant on redoutait des coupures inopinées de courant. Donc tout n’est pas que clichés. L’idée de faire des motos électriques est évidemment amusant.<br /> Je vais me faire appeler par des noms d’oiseaux, mais que produit ce continent à part des pierres précieuses et du pétrole ?
jfachal
Bravo !<br /> 1300$ au départ ! 160km d’autonomie annoncée pour 150kg de charge deux batteries amovibles, l’idéal serait de standardiser les batteries afin de faire le plein de batterie ( changer la vide/ pleine) c’est une excellente idée qui va de l’avant !
Fodger
C’est simple à deviner : la source production de l’électricité (le solaire est anecdotique), pollution liée à la fabrication des batteries et véhicules.
rexxie
La fabrication d’une moto à essence aussi génère de la pollution, et à l’usage, 100 fois plus de pollution en fumées toxiques de la combustion.<br /> Le solaire localisé est en explosion en Afrique.
Fodger
Ok et ?<br /> Le solaire est en expansion mais reste très marginal, et tu as fait un gros raccourci intellectuel.
rexxie
Tu cherches quoi, à prouver qu’on est mieux avec des motos à pétrole? NO WAY !
Fodger
Tu as affirmé que ça n’émettait pas de gaz toxique, c’est simplement faux.
rexxie
J’ai bien spécifié EN VILLE plusieurs fois, dès le début, et malgré ma demande, tu n’as toujours pas su expliquer comment EN VILLE (ou partout ailleurs en fait), un véhicule électrique émet des toxiques.<br /> Ta mauvaise foi dépasse…
Fodger
Je l’ai écrit au dessus, relis.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Nissan Micra : prévue pour l'Europe, cette nouvelle électrique rétro embarquerait une batterie solide
ID.Buzz : l'intérieur du van Volkswagen se montre en photos
Renault, Nissan et Mitsubishi prévoient 35 nouveaux véhicules électriques d'ici 2030
Bentley compte bien se mettre à l'électrique... en 2025
Jetson ONE : la
Tesla : Musk repousse le Cybertruck et le Roadster
Renault, Mitsubishi et Nissan s'associent pour des véhicules électriques moins chers
L'avion-voiture Aircar obtient le droit de circuler, avec une licence de vol slovaque
Lamborghini passera à l'hybride dès l'an prochain et met le 100 % thermique au placard
Ola, le fabricant de scooters électriques, montre sa première voiture (dans un photoshop peu réussi)
Haut de page