🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

L’avènement des voitures électriques pourrait renforcer le risque de pénurie de semi-conducteurs

25 mai 2022 à 10h25
9
Batterie voiture électrique

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) vient de publier son rapport annuel sur le parc automobile électrique mondial et tire la sonnette d'alarme concernant les ventes de voitures électriques. La disponibilité des métaux précieux, la production des batteries et leurs prix dans le monde sont devenus un enjeu majeur qui doit faire face à l'explosion du marché.

Le contexte géopolitique mondial et la demande toujours en hausse peuvent apporter des complications et des difficultés de production et, par extension, de livraison des véhicules électriques.

Un marché en pleine explosion

En 2021, le marché des voitures électriques (100 % électriques et hybrides rechargeables) a atteint un nouveau record avec 6,6 millions de voitures vendues dans le monde, selon la dernière édition du rapport annuel sur le parc automobile électrique mondial de l'AIE. Au total, ce sont quelque 16,5 millions de voitures électriques qui circulaient dans le monde l'année dernière, soit le triple de 2018. Et le marché continue de grandir, avec déjà plus de deux millions de véhicules vendus au premier trimestre 2022, soit une augmentation de 45 % par rapport à la même période en 2021.

La Chine représente le plus gros marché, concentrant la moitié des ventes mondiales réalisées sur le territoire l'année dernière. L'Europe arrive en deuxième position avec 2,3 millions de ventes. L'AIE explique cette explosion des ventes, notamment en Chine, par des prix de vente désormais plus attractifs, se rapprochant des prix des voitures à moteur thermique.

Autre explication, les aides des États de plus en plus nombreuses pour inciter à passer aux voitures électriques et à se détourner des voitures thermiques. Enfin, le nombre de modèles électriques sur le marché ne fait que croître, avec 450 modèles disponibles fin 2021, soit cinq fois plus qu'en 2015.

Mine à ciel ouvert lithium © Shutterstock.com
Selon l'AIE, il faudrait ouvrir des dizaines de nouvelles mines de lithium dans le monde pour pallier la demande © Shutterstock

De grosses inquiétudes

Mais si le marché veut continuer sa croissance, de nombreux points doivent être pris en compte et améliorés selon l'AIE, qui demande aux décideurs politiques, aux industriels et aux investisseurs de se montrer extrêmement vigilants et ingénieux pour assurer un approvisionnement durable des métaux précieux nécessaires à la construction de véhicules électriques.

La guerre en Ukraine, les confinements à répétition en Chine - qui regroupe la moitié de la capacité de raffinage du lithium, du cobalt et du graphite dans le monde et produit les trois quarts des batteries lithium-ion - et les prix toujours croissants des composants et des matières premières inquiètent l'AIE.

L'agence apporte plusieurs recommandations pour gagner du temps et ainsi permettre aux pays producteurs et fournisseurs d'accroître leurs capacités pour faire face à la demande mondiale (création de nouvelles mines, construction d'usines, etc.). Selon l'AIE, il faudrait augmenter les taxes sur les véhicules thermiques en baissant en même temps, progressivement, les subventions à l'achat de voitures électriques, afin de freiner la demande.

Sources : BFMTV, IEA

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
6
malak
« Selon l’AIE, il faudrait augmenter les taxes sur les véhicules thermiques en baissant en même temps, progressivement, les subventions à l’achat de voitures électriques, afin de freiner la demande. »<br /> Mais quelle superbe idée! En fait, suffit juste de freiner les achats de voiture pour résoudre le soucis de pénurie. Fallait y penser!
Wen84
« Selon l’AIE, il faudrait augmenter les taxes sur les véhicules thermiques en baissant en même temps, progressivement, les subventions à l’achat de voitures électriques, afin de freiner la demande. » =&gt; Demandez directement aux pauvres de ne plus acheter de voiture, ce sera plus simple et moins hypocrite
Nmut
Les pauvres n’ont JAMAIS eu les moyens d’avoir une voiture! <br /> C’est surtout la classe moyenne qui risque de ne plus avoir les moyens.<br /> Mais c’est le problème de l’oeuf et la poule: la dépendance coute très cher à moyen terme, bien plus que l’augmentation de quelques milliers d’euros sur une bagnole neuve (et cela pénalise tout le monde car le marché de l’occasion se réajuste rapidement) mais c’est du court terme, donc le seul truc qui nous soucie…
Wen84
"Les pauvres n’ont JAMAIS eu les moyens d’avoir une voiture! " =&gt; Bah en occasion, c’est assez facile si.<br /> Quand à la classe moyenne, tu sais la distinction entre pas riche et classe moyenne peut etre très diffuse, donc à pinailler sur le vocabulaire, c’est pas très important.<br /> Quant aux taxes et aux subventions, c’est justement des solutions courts termistes. En fait, c’est meme pas des solutions. C’est juste brasser de l’air. Ca n’empechera pas que les gens qui ont besoin de leur voiture vont devoir se ruiner un peu plus.<br /> Maintenant oui, si tu es en ville, autant te passer de voiture. En campagne, c’est une dépendance necessaire dans un monde où tout doit aller vite. Si on voudrait réduire la dépendance aux voitures, il faudrait déjà qu’on soit dans une société plus… lente xD
Nmut
Oui je pinaille! <br /> Wen84:<br /> Bah en occasion, c’est assez facile si.<br /> Mais une voiture c’est quand même dans les 100€ par mois au minimum (quelques km, assurances et achat). Il faut forcément avoir des revenus un minimum solides, ce n’est pas « facile ».<br /> En tout cas, pour mon cas de « grand banlieusard parigot », donc bagnole obligatoire et fort kilométrage, il nous faut 2 voitures (environ 55000 km par an, c’est tombé à 2000km par an depuis le COVID…) et nos bons revenus étaient méchamment bouffés par le budget bagnole (vive les économies « COVID » du coup), et on ne roule plus depuis longtemps en « belle » bagnole (en fait depuis que l’on a des gosses, les priorités changent ).
Wen84
J’ai la chance d’etre loin de Paris, mais sur proche RER, donc je pourrais meme me passer d’une bagnole (Et j’ai 3 gosses). Mais j’avoue que… ce serait quand meme… problématique pour plein de trucs. Après on roule peu, mais oui c’est quand meme un cout.<br /> Reste qu’avec un smic c’est jouable (J’en ai plein dans la famille des gens aux fiables revenus, certains roulent trois fois plus que moi), je dis pas que c’est l’idéal hein xD
Dimano
Citation « Selon l’AIE, il faudrait ouvrir des dizaines de nouvelles mines de lithium dans le monde pour pallier la demande »<br /> Des mines vertes bien entendu!<br /> Comme le cuivre, le cobalt, le bauxite…
FLO4
Ils ont vraiment eu besoin d’une étude pour se rendre compte que construire des batteries de 300 kilos peut poser des problèmes d’approvisionnement de métaux précieux …
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Peugeot 408 : la prochaine hybride rechargeable se dévoile sous toutes les coutures
Devinez en combien de temps se sont vendus les 50 exemplaires de la Citroën Ami Buggy !
Voici Jetson ONE, le premier eVTOL volant à une place qui vole vraiment (Vidéo)
Le nouveau vélo cargo électrique d'Urban Arrow fait sensation !
Electric Scooter 4 Pro : la plus puissante des trottinettes électriques Xiaomi officiellement dévoilée
Cette Tesla a parcouru 1,6 million de km ! Mais il aura fallu changer le moteur 8 fois...
La petite Fiat 500e est la voiture électrique la plus vendue en France en mai
Lime a lancé ses scooters électriques en libre-service aux USA, bientôt en France ?
Les plaques d'immatriculation numériques arrivent aux US, mais à quoi ça sert ?
Un nouveau monstre d'autonomie sur les routes : voici la NIO ES7 et ses 850 km d'endurance
Haut de page