🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Services de recharge des véhicules électriques en France : l'AFIREV dresse un bilan mitigé

18 février 2021 à 18h45
10
charge

Dans les stations de recharge accessibles au public, les bornes en panne sont nombreuses, et plus d’une recharge sur quatre présente des défauts.

Bien aidés par les aides à l’achat, les véhicules électriques ont de plus en plus la cote auprès des Français. Mais c’est une évidence, outre les tarifs, l’accès aux services de recharge ouverts au public, surtout en itinérance, sera un facteur déterminant en vue de leur démocratisation. Dans un rapport, l’AFIREV (Association Française pour l'Itinérance de la Recharge Électrique des Véhicules) fait le point sur la situation.

470 000 véhicules électriques en circulation

Commençons par quelques chiffres afin de mettre les choses dans leur contexte. Aujourd’hui, les véhicules électriques restent très minoritaires en France : ils sont 470 000 pour un parc d’environ 39 millions véhicules.

Beaucoup de propriétaires ont d’ailleurs acquis leur véhicule électrique récemment : sur les 500 sondés de l’enquête dont il est ici question, 29% d’entre eux l’ont acquis depuis moins d’un an.

86% des conducteurs rechargent parfois leur véhicule à une borne publique

Au quotidien, la recharge à domicile est la norme dans l’écrasante majorité des cas. En effet, 79 % des utilisateurs y « ont recours régulièrement ». En revanche, 86 % confient utiliser des bornes de recharge publiques « de temps en temps ». Parmi les 14% qui ne les utilisent pas, la moitié les évitent car ils estiment qu’elles sont mal situées ou trop souvent occupées.

Pour trouver les bornes, 85 % des utilisateurs font confiance à une application de cartographie, soit installée sur leur smartphone, soit celle proposée dans leur véhicule. Le système fonctionne bien, puisque 87 % des sondés plébiscitent la facilité d’utilisation et la précision.

borne

Dans l’ensemble, 80% des conducteurs sont satisfaits de la qualité du service de recharge, notamment sur les parkings publics. Là encore, la plupart d’entre eux louent la simplicité d’utilisation ainsi que la facilité de branchement/débranchement. En revanche, ils jugent plus sévèrement l’état des bornes.

acces
facilite

Presque neuf sur dix d'entre eux, 85%, ont dû composer avec une borne hors service au cours des six derniers mois ; 58 % y sont confrontés régulièrement. Et en pratique, la réalité est moins reluisante que le ressenti des utilisateurs.

borne

Presque 10% des bornes indisponibles pendant plus de sept jours consécutifs

Ainsi, selon les données recueillies par la plateforme d’interopérabilité GRIEVE, qui englobe les trois quarts du parc français, soit 22 000 points de charge, un point sur quatre n’est pas disponible tout le temps ; près d’un sur dix (9 %) a été indisponible plus de sept jours consécutifs.

Pire : sur 600 000 recharges analysées, seulement 74 % ont réussi. Autrement dit, plus d’une charge sur quatre est défectueuse, la tendance se serait aggravée au cours des derniers mois.

Les trois principaux problèmes rencontrés sont une connexion impossible (souci d’identification ou de branchement), un arrêt de la recharge ou un câble bloqué.

defaut

Comme indiqué sur la carte ci-dessous, le taux de charges réussies est plus élevé dans les régions situées à l’ouest de la France que dans celles situées à l’est. La région Île-de-France a le meilleur taux de charges abouties avec 88%, tandis que la Bourgogne-Franche-Comté et les Hauts-de-France ont les plus mauvais scores avec seulement 55% de réussite.

tauxdecharge

Les recommandations

L’AFIREV donne deux axes de progression principaux. Premièrement, faire preuve de plus de pédagogie envers les utilisateurs de véhicules électriques et leur garantir un plus ample accès à l’information. Cela passe notamment par exposer de manière plus transparente la disponibilité des bornes ou encore afficher plus de données pendant la charge.

Le second axe concerne directement les infrastructures de recharge. Il préconise surtout une diminution des disparités territoriales et une amélioration des actes de maintenance préventifs et curatifs. L’objectif est d’atteindre 100 000 bornes fonctionnelles pour l’ensemble du territoire.

C'est la première édition de ce rapport, que vous pouvez consulter en intégralité via le lien ci-dessous. L’AFIREV veut en produire un nouveau chaque année, nous verrons donc en 2022 si ses préconisations ont été suivies d’effets.

Source : AFIREV

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
8
Proutie66
Un VE ça se recharge à la maison. (hors long voyage, peu adapté aux VE, saufs Tesla / Kia 64Kw)<br /> Si pas de maison = pas de véhicule électrique.<br /> C’est là tout le problème, mais c’est un autre débat
ld9474
Je confirme c’est pénible ces bornes qui ne fonctionnent pas. Mais c’est pas pire que les imbeciles qui viennent avec leur thermique sur ces places reservées. Le nombre de fois où je n’ai pu charger à cause d’une 205 qui squatte la place ! Le pire dans tout ca c’est que personne ne peut rien dire car c’est une place de parking normale donc un thermique a le droit de se garer dessus. Manque de civisme, égoisme? Je ne sais pas mais c… c’est certain !<br /> @Proutie66 je plussois.
ld9474
La bonne blague. On verra on prochain blocage des routiers ceux qui pourront rouler :).<br /> Un VE ca a des contraintes comme un thermique mais elles sont différentes. Il s’agit d’un choix et personnellement entre ma ZOE et mon 3008 mon choix est vite fait pour le quotidien. Confort très correct, silence, souplesse… Quand je rend le 3008 il est clair que je ne reviendrai pas au thermique quitte à louer juste pour les vacances.
scudo
que nenni, se garer sur une place VE c’est règlementé : r417.10<br /> https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000039278148<br /> &lt;&lt;III.-Est également considéré comme gênant la circulation publique le stationnement d’un véhicule :<br /> …<br /> 3° Devant les dispositifs destinés à la recharge en énergie des véhicules électriques ;&gt;&gt;<br /> Edit pour corriger : stationnement interdit, arrêt autorisé (et l’arrêt est défini dans le code, faut être à proximité du véhicule pour effectuer toute maneuvre nécessaire pour dégager si on gène, pas être en train d’acheter le pain)<br />
philouze
«&nbsp;85%, ont dû composer avec une borne hors service au cours des six derniers mois ; 58 % y sont confrontés régulièrement. Et en pratique, la réalité est moins reluisante que le ressenti des utilisateurs.&nbsp;»<br /> non non, le ressenti est bien conforme à la réalité, car dès l’année 2014, on s’est tous équipé de ChargeMap ou équivalent, le genre de service dispo sur appli , smartphone ou pc, et qui fédère la communauté des utilisateurs et présente une carte unifiée de toutes les prises du pays et surtout … leur état !<br /> Du coup les bornes HS sont signalées par les utilisateurs, ce qui fait que vous n’allez qu’à celles qui fonctionnent (sauf pour le premier «&nbsp;sacrifié&nbsp;» évidemment) en fait on s’est adapté à cette qualité de service dégradée.<br /> [ce qui ne veut pas dire pour autant que si on pouvait avoir un service façon supercharger Tesla partout on se plaindrait ]
gerome21
Malgré les annonces tonitruantes, le constat que le VE n’intéresse pas les décideurs paraît évident, sinon il y aurait des bornes entretenues et en plus grand nombre. Il suffit d’aller en Norvège pour voir la différence. On ne peut pas nourrir l’idée d’une décroissance énergétique avec une surconsommation induite par la mobilité électrique. Le VE restera, sans doute, encore longtemps cantonné à une utilisation restreinte car au regard des contraintes d’utilisations juxtaposées au prix des véhicules, la voiture thermique a de longues décennies devant elle.
eagle6
Ou favoriser d’autres modes de transport…
philouze
non non, il est tout à fait possible de choisir le train en point à point, puis de louer une électrique à destination, avec 400 bornes en batterie, t’es large, une recharge dans la semaine au pire.<br /> tu réflechis encore en thermicien.
ld9474
scudo:<br /> ent considéré comme gênant la circulation publique le stationnement d’un véhicule :<br /> …<br /> 3° Devant les dispositifs destinés à la recharge en énergie des véhicules électriques ;&gt;&gt;<br /> Edit pour corriger : stationnement interdit, arrêt autorisé (et l’arrêt est défini dans le code, faut être à proximité du véhicule pour effectuer toute maneuvre n<br /> Entre ce qui est écrit dans un code et l’application il y a malheureusement des années lumières ! Ainsi comme ces bornes sont sur des parkings «&nbsp;privés&nbsp;» et bien si le gérant du parking ne prévient pas il ne se passe rien ! C’est comme pour tout il y a deux poids, deux mesures dont nos chers égoïstes profitent car ils savent qu’à part tomber sur une armoire à glace (ce que je ne suis pas) il ne va pas leur arriver grand chose.
ld9474
elminster44:<br /> Heureusement que les thermiques sont encore là pour les vacances hein<br /> Je n’ai aucun problème avec ca. J’habite à 150 km de la côte donc pas de soucis pour moi . Il ne faut pas voir cette discussion comme pour ou contre le thermique je pense. Ce qu’il faut réussir à juguler c’est le SUV qui fait 2 km pour aller chercher sa baguette. D’ailleurs penser à un parc 100% VE c’est n’importe quoi ou alors il faut faire des centrales nucléaires (why not après tout c’est plus écologique que le reste tant que ca ne pête pas )<br /> eagle6:<br /> Ou favoriser d’autres modes de transport… <br /> Avec plaisir ! Néanmoins avez vous remarqué qu’à partir de 2 voyageurs les transports en commun sont plus chers que la voiture? J’ai voulu un jour me dire je prends le train pour aller au Ski. Avec tous les inconvénients que ce suppose (transport du matériel pendant les correspondances entre autres). Et bien vu le prix j’ai pris ma voiture.<br /> philouze:<br /> non non, il est tout à fait possible de choisir le train en point à point, puis de louer une électrique à destination, avec 400 bornes en batterie, t’es large, une recharge dans la semaine au pire.<br /> tu réflechis encore en thermicien.<br /> Peut être est-ce juste une reflexion basée sur le porte monnaie et pas sur l’energie utilisée? Combien couterai votre système? Le billet de train pour une famille de 4 personnes: Paris/Chambéry pour faire simple c’est environ 130€ l’aller retour. Multiplié par 3 (on va dire que les enfants c’est demi tarif) et vous voilà déjà à 400€ sans avoir loué votre voiture sur place.<br /> Quand je prends un thermique on va dire que j’en ai pour 150€ d’essence et un peu plus de 100€ de péage. Avec ca j’ai le confort de faire ce que je veux sur place.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Quand l'app de billetterie de la Coupe du monde crashe... et laisse les spectateurs hors du stade
L'IA va rajeunir Harrison Ford de 40 ans pour le prochain Indiana Jones
Ce PC gaming chute de 300€ pendant le Black Friday
Black Friday : le Samsung Z Flip 4 chute avec ce code promo
Black Friday AliExpress : 6 promos high-tech à saisir ce weekend
Black Friday : optimisez les capacités de votre Mac grâce à cet outil efficace et en promo
Top 5 des applications que vous devriez installer sur votre smartphone
Economisez 70€ sur les Jabra Elite 7 pro grâce au Black Friday Darty
Testez cette offre de stockage en ligne à un prix incroyable pendant ce Black Friday
Le dernier Chromecast à prix cassé à l'occasion du Black Friday Amazon
Haut de page