Test SSD FireCuda 510 1 To : taillé pour le gaming ?

11 septembre 2019 à 10h50
14
Le FireCuda 510 vient combler le secteur du gaming de Seagate. Ce SSD promet d'améliorer les performances en jeux en permettant de stocker toute sa librairie de jeux dans un seul moyen de stockage. Pour cela le SSD se décline en version allant jusqu'à 2 To de données.

Seagate a pris l'habitude de segmenter ses moyens de stockages par secteur. Le SSD FireCuda 510 ne fait pas exception et se destine aux "gamers" les plus exigeants. Seagate inscrit ainsi sur son site : "le SSD FireCuda 510 affiche les meilleures vitesses de stockage de jeux sur PC vous permettant de charger vos jeux et vos cartes plus rapidement, d'accélérer les réapparitions (respawn) et de réduire les saccades dans les jeux open-world." Bien-sûr, ces affirmations veulent tout et rien dire, pour vérifier s'il y a un réel impact en jeux, il faut le tester !

FireCuda 510

Spécifications techniques

Le nouveau SSD de Seagate met l'accent sur les performances en jeu, mais aussi sur la fiabilité de son moyen de stockage :

  • Format : NVMe 1.3 M.2 (2280)
  • Interface : PCIe Gen3 8 Go/s, jusqu'à 4 voies
  • Capacité : 1 To
  • Type de mémoire : TLC 3D
  • Endurance en écriture : 1300 To
  • Débits en lecture annoncés : 3450 Mo/s
  • Débits en écriture annoncés : 3200 Mo/s
  • Dimensions : 80 x 22 x 3,6 mm


Des belles prestations

Le FireCuda 510 frappe fort avec une fiche technique bien fournie. Seagate propose ainsi deux modèles de SSD "gaming" : un de 1 To et un autre de 2 To. Entre les deux, peu de différences, hormis un cache deux fois supérieur sur la version 2 To. Le format NVMe 2280 de ce SSD en M.2 permet aussi bien d'être placé dans un ordinateur très compact que dans une grande tour, sans différence de performance. De plus, il repose sur l'interface PCIe de troisième génération, jusqu'à 4 voies. Le résultat devrait être un SSD capable de concurrencer le géant du secteur : le Samsung 970 Pro.

FireCuda 510 5

Une fois l'étiquette retirée, on observe que les puces sont placées des deux coté du SSD. Sur la face avant on retrouve deux puces TLC signées Toshiba d'une capacité de 256 Go chacune. On constate aussi qu'il y a un contrôleur Seagate STXYP0160031, une puce SKHynix qui sert de mémoire vive en DDR4, ainsi qu'une puce de gestion d'alimentation PHISON. De l'autre côté sont implantées deux autres puces Toshiba de 256 Go, pour un total de 1 To. Puis il reste une seconde puce SKHynix en DDR4.

FireCuda 510 6

Les puces de mémoires sont donc des NAND 3D TLC, mais il existe aussi un cache en SLC dynamique allant jusqu'à 28 Go, pour assurer des performances optimales. Seagate promet ainsi de pouvoir attendre les 3450 Mo/s en lecture et 3200 Mo/s en écriture. Des chiffres très optimistes, qui méritent d'être testés. La marque indique aussi que son SSD est capable d'avoir une endurance de 1300 To en écriture. C'est tout simplement énorme et pour appuyer leurs propos, Seagate annonce une garantie limitée de 5 ans ainsi que minimum 1,8 million d'heures entre chaque panne. Pour l'endurance, il faudra laisser le temps décider de celle-ci, mais pour les performances c'est à voir.

Les performances

L'offre de Seagate est très généreuse, avec 3450 Mo/s en lecture et 3200 Mo/s en écriture. Il faut à présent déterminer si la promesse est tenue ou non. À titre de comparaison, si Seagate respecte les chiffres, son SSD pourra être supérieur à celui de Samsung.

test firecuda 510

Le résultat est dans l'ensemble plutôt bon, même si les promesses ne sont pas respectées. Malgré cela, le FireCuda 510 parvient à dégager quasiment 3400 Mo/s en lecture. C'est suffisamment proche pour que l'on puisse parler de marge d'erreur. En revanche pour ce qui est de l'écriture, il n'y a pas de marge d'erreur avec un résultat à 2850 Mo/s, contre 3200 Mo/s annoncés. Mais en comparaison cela suffit tout de même au FireCuda 510 pour dépasser le grand challenger Samsung en écriture. Ce résultat est donc à la fois décevant pour l'offre que promettait Seagate, mais tout de même très impressionnant.

Face à la concurrence, il s'approche fortement en lecture du Samsung 970 Pro, ainsi que du Western Digital Black SN750, étant monté à 3 510 Mo/s. C'est donc en écriture qu'il brille en détrônant le 970 Pro d'une centaine de Mo/s. Du côté des températures, elles restent vraiment modérées avec seulement 68°C sans aucun dissipateur thermique. Pour les joueurs réguliers, avec une tour, il sera préférable d'y installer un dissipateur thermique. Certaines cartes mères en intègrent, ce qui permet en bonus de cacher le SSD.

FireCuda 510 3

Pour ce qui est des performances en jeu, il n'y a aucune différence avec le SSD Western Digital Black SN750 : temps de chargement identiques, respawn sans différence de temps, bref, il fait ce que tous les SSD NVMe font : être rapide. La différence entre les temps de chargement est au maximum d'une seconde (sans compter l'erreur de chronométrage).

Le logiciel SeaTools SSD

Il existe deux versions de SeaTools, le "Seatools pour Windows" et "l'interface utilisateur graphique de SeaTools pour SSD". Les deux logiciels ne sont pas les mêmes, mais le second est plus intuitif, mais en anglais. On peut ainsi y voir les différentes informations sur son ou ses moyens de stockage Seagate. On retrouve la référence du produit, avec un pourcentage de l'espace disque utilisé, la température en temps réel, le nombre total d'octets écrits, ainsi que la durée de vie du SSD en pourcentage.

seagate tools SSD 1

Dans l'onglet "Opération", on retrouve des fonctionnalités plus avancées. Attention, certains paramètres peuvent effacer, voir endommager votre SSD, ils sont donc à manier avec précaution. On peut ainsi faire la mise à jour du firmware, effacer les données, faire un test, regarder les logs enregistrés et modifier des paramètres comme la capacité.

seagate tools SSD 2


Conclusion

Le FireCuda 510 affiche une belle fiche technique, comme une endurance de 1300 To sur le modèle 1To, et de très bonnes performances, malgré que la mémoire soit en TLC. Le prix est quant à lui un peu élevé, même s'il est en dessous de celui du Samsung 970 Pro, mais ce n'est pas son point fort face à d'autres SSD. En revanche, l'appellation "gaming" est sans surprise purement marketing. Si vous pensez qu'il fera des merveilles en jeu, ce n'est pas le cas. Dans les faits, même un mauvais SSD NVMe aura une faible différence dans les temps de chargement. Les débits sont tellement élevés, que les résultats se tiennent dans un mouchoir de poche. On remarque aussi que Seagate ne propose aucun refroidisseur pour dissiper la chaleur. Pourtant, même si un SSD plus froid n'ira pas plus vite, un SSD trop chaud ira moins vite. Ce serait dommage de brider les performances après une utilisation trop importante.

FireCuda 510 2

Seagate Firecuda 510 : l'avis de Clubic

Le bilan est très positif pour Seagate, qui est ainsi parvenue à réaliser un bon SSD. Il détrône même le leader historique Samsung en écriture. Autant en lecture, qu'en écriture, il va vite ! Mais son point faible réside dans son prix très "premium". On pourrait ainsi penser que Seagate aurait apposé une "taxe gaming". Dans tous les cas, avec une petite remise, ce SSD est tout simplement excellent.


Seagate FireCuda 510 1 To

9

Les plus

  • Très bonnes performances
  • Endurance de 1300 To
  • Garantie 5 ans

Les moins

  • Seulement deux capacités disponibles
  • Le prix "premium"

Performances9

Gestion thermique9

Endurance10

Design8

Prix7


Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
11
Doss
Franchement le SSD est loin d’être le bottleneck du gaming et du PC grand public, ce type de SSD peut éventuellement être utile pour des serveurs de BDD faut voir ce qu’en pense un sysadmin.<br /> Mais le surcouts qui est de x2 par rapport à la concurence ne ce justifie pas pour un joueur par contre pour le même prix un 2To serais surement bien plus justifiable au vue de la taille des jeux.
VahineCacao
Moui je ne comprends pas trop la problématique du “est-ce que c’est fait pour du jeu ?”<br /> On fait bien tourner des jeux sur des disques durs classiques, n’importe quel SSD de bonne facture est plus que suffisant pour du “gaming”
olivelau
“Malgré que” n’est toujours pas français malgré de gros efforts un peu partout dans ce pays…<br /> Sinon, pourquoi payer plus cher un truc qui va aussi vite que le meileur sur le marché ?<br /> Pour rien…
Baxter_X
Il faut des SSD PRO pour cela. Du grand public ne tiendra pas longtemps la charge. Sur le papier, oui, c’est interessant. Mais les solutions pro, sont bien largement au dessus de ça en terme de rendement.<br /> Docn sur le papier ça pourrait etre utile mais dans la réalité, ce modèle la ne sera jamais implémenté dans un serveur de BDD.
Baxter_X
Perso, j’utilise le SSD de Samsung qui est son concurrent direct. J’avais avant un SDD SATA, et je ne constate pas vraiment de différence dans une utilisation “standard”. C’est juste sur la copie ou c’est clairement au dessus. Mais dans le jeux, je ne vois absolument aucune différence. Donc l’interet de ce SSD… Je ne le voit pas trop.
dFxed
Il est curieux de ne pas comparer ce SSD sur le segment performances, avec les modèles avec lesquels il se place en compétition, je pense notamment au MP600 qui est proposé au même prix, qui lui embarque un contrôleur pcie4 aux débits nettement supérieurs.
Exosia
Le SSD NVMe offre sur les jeux des temps de chargements réduis qui tournent autour de 0-3s (grand max) quand on regarde les bench. Sur un chargement windows ca se compte au dixième…<br /> Pour le moment ca ne justifie vraiment pas le trou tarifaire.
Kurt43
Je viens de me prendre un SSD sata 1to pour mes jeux. Et franchement la différence de chargement comparé à mon “ancien” HDD n’est pas fou fou sur The division 1 et 2 en tout cas. Il y a bien un mieux mais pas extraordinaire.
Baxter_X
Bizarre car par rapport à un disque dur c’est le jour et la nuit normalement.
Blackalf
En même temps, ça va bientôt faire 5 ans que tous mes jeux se trouvent sur un SSD 512 Go, l’ancien HDD 1 To ne servant plus qu’au stockage ^^ (ceci dit, je concède que dans mon cas j’ai généralement peu de jeux installés en même temps : je les télécharge quand j’ai envie d’y jouer, cette manière de faire implique d’avoir une bonne connexion très rapide)<br /> Sinon pour ce qui est du gain de vitesse de chargement, il est très variable selon les jeux et beaucoup plus sensible sur les anciens jeux…quand il me prend l’envie de refaire une partie d’un des opus de Stalker, la différence avec un HDD pour charger les niveaux est juste incroyable
Jacky67
olivelau:<br /> “Malgré que” n’est toujours pas français<br /> Sérieux, il n’y a que ça qui te dérange ?<br /> Pas de problème pour toi avec le “attendre” ou le “voir”, entre autres ?
Kurt43
Sur FF XV par exemple, c’est bien le jour et la nuit. Rien à voir. Mais sur TD1 &amp; 2 c’est moins visible.
noxx007
C’est chouette un modo qui trolle…
noxx007
“Malgré que” est une faute de français, “attendre” au lieu de “atteindre” et “voir” au lieu de “voire” sont des fautes d’orthographes ou de frappe… C’est donc un peu moins choquant, mais bon…
jaceneliot
Comment un site axé techs peut balancer autant de conneries ? Grâce à un beau chèque ? Parce que les SSD NVME ne donnent absolument aucun avantage. Sur les vidéos de comparatifs, les différences minimes entrent dans la marge d’erreur des tests. Un SSD Sata suffit parfaitement pour tous les “gamers” et 99% des gens.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Dell lance son Inspiron 13 7391 en Chine et donne un coup de jeune à la gamme
Google abandonne les desserts : Android Q s'appellera finalement Android 10
YouTube va mettre fin à la publicité ciblée sur les vidéos pour enfants
🔥 Bon plan Free mobile : le forfait 50 Go à 8,99€/mois pour la rentrée
🔥 Smartphone Honor View 20 à 332€ au lieu de 399€
🔥 Word, Excel, PowerPoint, Outlook : maîtrisez la suite Microsoft Office pour la rentrée !
Facebook permet enfin de supprimer les données récoltées par des sites tiers
Trois ans plus tard, No Man's Sky va revenir en boutique sur PS4 !
🔥 Augmentez votre capacité de stockage pour la rentrée avec notre sélection de SSD
Haut de page