Sony MPCL1 : un projecteur laser de poche digne d'intérêt

Sony lance un projecteur, à peine plus gros qu'un smartphone, qui permet de projeter en vadrouille des images d'une qualité satisfaisante.

Sony se lance sur le marché du pico-projecteur avec un produit, pour une fois sur ce secteur, digne d'intérêt. Le Sony MPCL1 est effectivement l'un des premiers vidéoprojecteurs à exploiter le procédé de projection laser prometteur de MicroVision, avec lequel le concept de projecteur nomade devient viable.

Le module de projection exploite 3 lasers, un pour chaque canal RVB, en tant que source lumineuse, et un miroir MEMS (microsystème électromécanique) pour balayer l'écran. L'immense intérêt de ce procédé dénommé LBS (laser beam scanning), c'est qu'en raison des propriétés du rayon laser, l'image est toujours nette. Il n'y a pas de mise au point à faire. Ce qui, dans le cadre d'une utilisation nomade, permet d'obtenir la qualité optimale sans le moindre effort, même en projetant plus ou moins en biais (toutefois il ne semble pas y avoir de correction automatique du trapèze).

Et par rapport aux quelques picoprojecteurs laser WVGA existants, ce modèle promet une bien meilleure qualité d'image. Il délivre effectivement une définition de 1920 x 720 pixels, au ratio 16:9. Nous n'avons pas mélangé les définitions 1080p et 720p par erreur, les pixels sont bel et bien rectangulaires (et non carrés), la résolution est meilleure sur un axe que sur l'autre.

0226000008134722-photo-sony-mpcl1.jpg

Une bonne définition, mais dans l'obscurité

La contrainte c'est que la luminosité plafonne à 32 lumens. Même si Sony explique que les lumens de projecteurs laser ne sont pas directement comparables à ceux de projecteurs conventionnels à LED, qu'ils sont plus lumineux, il y a de fortes chances pour qu'on ne puisse projeter correctement que dans l'obscurité. On pourrait projeter une image d'un maximum de 120 pouces, d'une distance de 3 m, mais le fabricant donne aussi l'exemple, plus réaliste, d'une image de 40 pouces à 1 m.

L'appareil dispose d'une entrée mini HDMI mais aussi et surtout d'une connectivité Wi-Fi permettant de diffuser sans fil depuis un téléphone, une tablette ou un ordinateur (le protocole n'est pas précisé). Il abrite enfin une batterie de 3 000 mAh, qui peut servir de batterie externe, mais qui peut surtout le faire fonctionner de manière autonome pendant 2 h.

Le Sony MPCL1 sera disponible au moins aux États-Unis au mois d'octobre, pour 350 dollars HT soit 385 euros TTC à date.

0362000008134724-photo-sony-mpcl1.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Gamescom 2015 - Mafia 3 : Nouvelle-Orléans, Rolling Stones et forte impression !
Certifi-gate : encore une autre faille Android découverte
Gamescom 2015 - Lara Croft GO : Tomb Raider marche dans les pas du Hitman
Entreprises B2B, faut-il perdre du temps sur les réseaux sociaux ?
Gamescom 2015 - Unravel, un bol d'air frais chez EA
OnePlus 2 : 2 millions de réservations et déjà plus populaire que son prédécesseur
Asus ZenFone : un
Yahoo! Mail s'enrichit d'un moteur à vision artificielle
Gamescom 2015 - Tony Hawk Pro Skater 5, jurassic skatepark
Microsoft publie un outil pour porter les applications depuis iOS vers Windows
Haut de page