YouTube Remote : télécommander Leanback depuis un smartphone Android

0
00F0000001559948-photo-logo-youtube.jpg
YouTube a aujourd'hui débuté la phase de test d'une nouvelle fonction baptisée « YouTube Remote ». Cette fonction permet comme son nom l'indique de télécommander YouTube Leanback, cette interface à l'ergonomie adaptée aux téléviseurs.

Pour ce faire, il faut utiliser simultanément le même compte Google depuis l'application Android éponyme et depuis le site internet. La liaison emprunte effectivement Internet plutôt que le réseau local. Il n'est donc pas nécessaire d'être connecté au réseau Wi-Fi domestique, la connexion cellulaire (3G) suffit.

L'application offre néanmoins les fonctions habituelles d'une télécommande : lecture, pause, avance ou retour rapide et vidéo suivante ou précédente.

Mais elle offre surtout la possibilité de gérer la liste de lecture depuis le smartphone, à la manière de l'application Remote d'Apple, sans interrompre ni perturber la restitution à l'écran. L'application offre une interface semblable à celle de l'application YouTube, permettant d'explorer le service de vidéo à la demande, de trouver la vidéo de son choix et d'en lancer la lecture immédiatement ou à la file.

L'application « YouTube Remote » n'est pas encore disponible sur l'Android Market français mais on nous promet que ce sera le cas « très bientôt ».

0000014003728866-photo-youtube-remote.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Alcatel-Lucent devrait déployer la 4 G... en Inde
56K, épisode 3 : c'est pas d'la tarte
NVIDIA lance son site GeForce.com
Fabien Potencier :
Apple publie Mac OS X 10.6.5
Blizzard : une nouvelle fonction de sécurisation de comptes Battle.net aux Etats-Unis
Hotmail : Microsoft se met au chiffrement complet SSL
Samsung Galaxy Tab : le challenger débarque chez les trois opérateurs historiques
Le disque dur externe S2 de Samsung se met à l'heure de l'USB 3.0 (MàJ)
Insolite : Une propriété virtuelle vendue 335 000 dollars dans un MMORPG
Haut de page