Catch-up TV : le CNC dresse un bilan 2012 positif

18 mars 2013 à 17h46
0
Le Centre national de la cinématographie a dressé le bilan de l'activité du secteur de la vidéo en France. Dans son rapport portant sur l'année passée, l'organisme porte particulièrement son regard sur les activités de télévision de rattrapage (Catch-up TV ou Replay) et se félicite du développement de ces outils.

Le CNC a consacré un large dossier au marché de la vidéo en France. Dans son étude, l'organisme indique que le développement de l'offre de télévision de rattrapage se poursuit. Ainsi, « en février 2013, plus de 60 services sont disponibles sur l'écran de télévision » même si « l'offre demeure inégale selon les supports ». En la matière, les chaînes de télévision ainsi que les FAI ont continué d'étoffer leurs offres (MyTF1, M6 Replay, Pluzz, etc...), ces dernières pouvant alors se combiner à d'autres services réservés aux abonnés des chaînes en option (Canal+ à la demande). « Free propose l'offre de TVR la plus large », précise le CNC.

Si les services se développent sur les télévisions connectées, le CNC note que l'accroissement des outils sur mobiles peut se faire de manière inégale. Ainsi, il explique que « le nombre d'applications permettant de voir des programmes à la demande est plus important sur iOS alors qu'Android équipe un plus grand nombre d'utilisateurs. M6 replay est notamment absent de la plate-forme Android. Parmi les nouvelles chaînes de la TNT HD, trois chaînes proposent une application intégrant une offre de TVR sur iOS, contre une seule chaîne sur Android. L'accès à la télévision de rattrapage sur mobile bute également sur des problèmes de compatibilité, selon les versions des logiciels, selon les technologies utilisées et selon les terminaux ».

01A4000005786300-photo-cnc.jpg

Toujours est-il qu'en novembre dernier, l'organisme note que 59 % des programmes diffusés entre 17 h et minuit sur les chaînes historiques et de la TNT étaient disponibles en télévision de rattrapage sur Internet. « L'offre de TVR progresse de 25,3% par rapport à 2011 », explique-t-il. Un apport plutôt « vif » puisque les offres de flux (divertissement, Information, magazine) progressent de 27,2% contre 13% pour les programmes de stock. L'ensemble de ces contenus étant alors consultable pendant 30 jours dans 99,1% des cas.

Quant à l'écran utilisé en priorité par les utilisateurs, si l'ordinateur arrive certes encore en tête (58,3%), sa part diminue considérablement (71% en 2011) par rapport aux autres modes de consultation. Désormais, l'écran de télévision génère 28,5% de la consommation totale et les téléphones mobiles et les tablettes représentent 13,2 % des vidéos vues en 2012, contre 5,6 % en 2011.

Reste à établir le bon modèle économique pour ce type de service. Si la publicité reste le nerf de la guerre, représentant 45 millions d'euros en 2012 pour la télévision de rattrapage (contre 30 millions de 2011), d'autres solutions sont envisagées. C'est le cas notamment de Free qui propose depuis plusieurs années de faire payer ses abonnés en cas de congestion du réseau. L'option Pass Prioritaire (à 0,99 euro la soirée ou 3,99 euros par mois) propose alors un accès privilégié à ces contenus entre 19 et 22h, horaire pendant laquelle ce type de service est le plus régulièrement consulté.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top