E. Besson et F.Mitterrand dépêchent 5 experts pour établir un cadre sur les TV connectées

29 avril 2011 à 12h05
0
Le CSA a invité l'ensemble des chaînes de télévision ainsi que les FAI afin de désigner des experts qui seront chargés de définir un cadre en matière de télévision connectée. Ces 5 spécialistes devront « identifier les enjeux de régulation et de compétitivité » liée à ces nouveaux services.

00FA000003947790-photo-tv-connectee-panasonic.jpg
La télévision connectée regroupe l'ensemble des services utilisant directement ou indirectement Internet depuis un téléviseur. Désormais, un spectateur peut donc normalement consulter ses programmes habituels (y compris les revoir via les services de « Replay ») mais peut également interagir avec eux, les commenter, acheter ou louer des vidéos à la demande...

A ce titre, le CSA définit d'ailleurs un téléviseur « connectable » comme un poste (de télévision) « permettant une connexion directe à l'Internet (par Wifi ou par un port Ethernet) ou indirecte par l'intermédiaire d'un boîtier connecté à l'internet (consoles de jeux...) ».

Si l'ensemble des chaînes françaises traditionnelles ont déjà investi le terrain, d'autres concurrents notamment américains préparent leurs offensives. C'est notamment le cas de la Google TV, Netflix ou encore de l'Apple TV. Face à ce marché touchant presque la totalité des français (près de 98,5 % des français ont au moins un téléviseur dans leur foyer), le CSA a donc demandé à 5 spécialistes de plancher sur les TV connectées afin « d'en prévenir les effets sur les équilibres de la production et de la diffusion audiovisuelle » précise l'AFP.

Parmi ces experts de la question, on retrouve des noms connus du monde des médias Marc Tessier, président de Vidéo Futur, ex-président de France Télévisions et auteur de nombre de rapports portant sur l'essor du Web dans les médias. Figurent également en tant que membres de cette commission, Philippe Levrier, président du CNC, Martin Rogard, DG de Dailymotion, Takis Candilis, président de Lagardère et Jérémie Manigne, directeur général de l'innovation, service et contenus de SFR.

Canal +, TF1, M6 se disent satisfaits

L'annonce de la formation de cette mission a été plutôt bien accueillie par les différents responsables des chaînes de télévision. Par principe, la multiplication des moyens de diffusion d'un programme peut conduire à un effritement de l'audience d'une chaîne traditionnelle. Les géants de la télévision souhaitent donc que le cadre réglementaire soit suffisamment clair en matière de diffusion.

L'ensemble des patrons de chaînes ont donc salué cette initiative destinée à réglementer le secteur. Si France Télévisions a souhaité mettre l'accent sur la défense de la culture française, M6 et Canal + ont, pour leur part, profité du rendez-vous pour rappeler que certains opérateurs étrangers pourraient agir en contradiction avec la réglementation française...

Particulièrement M6 (éditeur de Clubic, via M6 Web) précise que la création d'un cadre réglementaire, juridique et économique est un facteur clé car des vides juridiques existent à l'heure actuelle, notamment sur l'obligation de contribution des chaînes à la création audiovisuelle.

Des conflits à venir ?

Présent à la table ronde, le Simavelec (groupement d'industriels de matériels électroniques) a également donné son point de vue sur l'évolution des télévisions connectées. Il souhaite que le développement de ces services permette à l'avenir la création de véritables magasins d'applications qui devraient générer des revenus supplémentaires.

La manne pourrait donc être importante puisque le groupement estime qu'en 2013, près de 80 % des téléviseurs commercialisés seront « connectables ». La multiplication de services connectés pourrait donc engendrer de nouvelles ressources pour les éditeurs (notamment via des services payants ou la publicité). Ces derniers pourraient alors devoir mettre la main à la poche pour aider à financer la création d'œuvres audiovisuelles françaises, par exemple...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Discussions sur le même sujet

Devenez rédacteur

Si vous êtes expert ou passionné de nouvelles technologies et que vous aimez écrire, n’hésitez pas à nous contacter !

Nous écrire
scroll top