MyTF1 VOD se veut multi-plateforme malgré un tassement du marché

19 juin 2013 à 13h21
0
Après avoir déployé sa nouvelle mouture sur les box des opérateurs Internet mais également sur la Xbox de Microsoft, TF1 propose désormais son service de VoD sur les écrans connectés LG Smart TV. Le groupe renforce sa stratégie multiplateforme malgré un marché de la vidéo à la demande dont la progression s'avère inconstante.

L'institut GFK a présenté, à l'occasion d'un point avec la presse organisé par TF1, ses observations concernant le marché de la vidéo à la demande (VoD). Selon les prévisions du cabinet, ce segment devrait continuer sa croissance et atteindre environ 220 millions d'euros, ce qui représenterait une progression du marché du paiement à l'acte de 14% par rapport à 2012.

015E000006072696-photo-mytf1-vod.jpg

Si l'évolution du secteur semble positive si l'on raisonne annuellement, la réalité semble plus dure. Le marché stagne sur les trois premiers mois (le nombre de paiements à l'acte) de l'année, de même, en matière de SVoD (par abonnement) les recettes globales des acteurs du marché sont en baisse.

Une contraction du marché qui n'inquiète pas outre-mesure chez TF1, Olivier Jacobs, directeur-général de TF1 Vidéo préférant rappeler qu' « un film au succès d'Intouchables ne sors pas tous les mois ». Afin de toucher l'ensemble du parc d'appareils connectés, le groupe déploie donc depuis 2011 son service de vidéo à la demande, MyTF1 VOD, sur l'ensemble des supports actuellement commercialisés.

Après les tablettes et smartphones, ou encore la Freebox Revolution en février dernier, le service est donc désormais décliné sur les écrans connectés LG Smart TV (ainsi qu'en version bêta, sur les téléviseurs de la norme HbbTV). L'outil utilise les fonctionnalités gyroscopiques de la télécommande pour naviguer dans les menus. Le chargement des vidéos se fait également de manière plutôt véloce, le service ayant recours au Smooth Streaming proposé par Microsoft dans le cadre de Silverlight. Le flux vidéo peut alors s'adapter en fonction de la bande passante ou des performances de l'appareil.

Si la plateforme MyTF1 VOD est donc désormais déployée sur l'ensemble du marché, certains freins subsistent à l'adoption de la VoD. GFK soulève en effet un point important. Selon son panel, 65% des personnes interrogées disposent d'une box ADSL dans leur foyer, seulement 37% la connectent à leur écran de télévision.

DRM : en route vers Ultraviolet

De même, la chronologie des médias (délai entre la sortie en salle et sa diffusion en vidéo à la demande) reste défavorable à ce type de service. La mission Lescure a toutefois proposé de réduire ce délai, passant de 4 à 3 mois pour la VoD et de 36 à 18 mois pour la SVoD. Le groupe TF1 n'entend pas se positionner sur ces propositions mais tient à souligner qu'il attendait davantage de la part de l'ex-patron de Canal+ en matière de lutte contre le piratage.

017C000006066080-photo-sans-titre-1.jpg

En attendant d'éventuelles avancées sur le terrain de la chronologie des médias qui oppose utilisateurs et éditeurs/ayants droit, TF1 rappelle que ses contenus restent protégés via des DRM. La plateforme MyTF1 VOD n'utilise en effet pas le HTML 5 car il ne permet pas d'inclure des protections suffisantes dans sa balise vidéo. L'emploi des DRM Microsoft mais également de Marlin (notamment pour les appareils Sony) sécurise alors les contenus diffusés.

Dans cette stratégie multi-plateforme, TF1 passera forcément par une réflexion, à défaut d'un emploi, de la protection Ultraviolet. Pour rappel, celle-ci permet de centraliser les contenus sur un « coffre-fort » numérique consultable par plusieurs membres d'une même famille. Une liberté plus large est certes consentie par rapport à un DRM classique, toutefois l'utilisateur reste soumis à des règles contraignantes.

Ultraviolet doit arriver sur nos côtes le 30 septembre prochain. En attendant son déploiement en France, TF1 précise actuellement travailler sur le sujet afin notamment de favoriser les interactions entre produits physiques et dématérialisés.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top