Contrairement à Netflix, Disney+ ne connaît pas la crise

12 mai 2022 à 14h40
7
Disney+ © © JOCA_PH / Shutterstock
© Disney

Le groupe aux grandes oreilles a annoncé ses résultats pour le premier trimestre 2022 et son service de streaming continue sa belle progression.

Alors que Netflix a perdu des abonnés pour la première fois de son histoire, Disney+ continue d'engranger les souscriptions et s'impose petit à petit comme son rival numéro un.

Des abonnements en nette progression

Disney a en effet publié ses résultats trimestriels et a annoncé avoir recruté 7,9 millions d'abonnés sur les trois premiers mois de l'année 2022.

Le service de streaming compte désormais au total 137,7 millions d'abonnés à sa plateforme en incluant les 50 millions d'utilisateurs indiens de l'offre Disney+ Hotstar, davantage abonnés pour voir les matchs de cricket en exclusivité que pour les séries et films proposés par le groupe américain.

Cette performance est toutefois à souligner, les analystes ayant avant la publication des résultats parié sur une croissance comprise autour des 5 millions d'abonnés.

Autre motif de satisfaction pour Disney, le revenu moyen par utilisateur augmente à 6,32 $ contre 6,01 $ auparavant, bien aidé par l'augmentation générale des prix opérée l'année dernière.

Un ralentissement attendu dans les prochains mois

Pour autant l'entrée de Disney dans le streaming reste un investissement couteux et la branche « Direct to Consumer » enregistre une perte de 887 millions de dollars sur le trimestre. Disney doit alimenter son catalogue semaine après semaine et ces productions coûtent cher. Le groupe de divertissement a déjà annoncé ne pas espérer être rentable sur cette activité avant 2024.

Il faudra également s'attendre à un ralentissement des recrutements dès le prochain trimestre, comme l'a confirmé Christine McCarthy, la directrice financière du groupe, et notamment en Europe de l'Est, la faute à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Dernier point à noter : Disney annonce avoir perdu un milliard de dollars de revenus suite à la fin d'un contrat avec l'un de ses anciens partenaires. Tout porte à croire que l'entreprise évoque le retrait des séries Marvel de Netflix, désormais sur Disney+ dans certains territoires et en France le 29 juin prochain.

Disney+
  • Les classiques Disney au même endroit
  • Des séries exclusives Marvel, Pixar et Star Wars
  • Un prix très attractif

Il était très attendu et ne déçoit pas. Disney+ n'est pas un rival de Netflix mais une offre complémentaire, tournée particulièrement vers les enfants et plus largement vers la famille. L'univers Star, quant à lui, reste le parent pauvre de la plateforme et nécessitera plusieurs années de travail pour rattraper ses concurrents.

Il était très attendu et ne déçoit pas. Disney+ n'est pas un rival de Netflix mais une offre complémentaire, tournée particulièrement vers les enfants et plus largement vers la famille. L'univers Star, quant à lui, reste le parent pauvre de la plateforme et nécessitera plusieurs années de travail pour rattraper ses concurrents.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
8
DirtyShady
Pour l’instant…<br /> Quand tout commencera a se ressembler, et quand on commencera a faire le tour de la question vous verrez que la destiné de Disney+ sera la même.<br /> Je n’ai jamais eu Netflix ni même Disney+ et je n’ai jamais cru a une pérennité de ces services.
dante0891
Pourtant sur Disney+ il y a moins de contenu intéressant que sur Netflix<br /> Même si l’apport de Stars a fait du bien à la plateforme.
crush56
Je ne pense pas que la crise de netflix vienne du concept mais de leur tendance à augmenter continuellement le prix des abonnements.<br /> La pérennité de ces services, j’y crois très fortement. J’étais comme beaucoup de monde un adepte du piratage il y a quelques années, maintenant que j’ai découvert le confort d’un tel service je ne suis pas prêt à revenir en arrière.
wackyseb
Ça va, çà viens. Perso, j’ai tout ce qui m’intéresse sur Netflix.<br /> Certains sont plus volage, ils vont et viennent sur les plateformes.<br /> Disney a du contenu intéressant mais quand ils auront « tout » vu, ils arrêteront le service pour aller voir ailleurs.<br /> La bataille se joue sur la durée et sur les contenus.<br /> Disney+ aura aussi un ralentissement puis une perte d’abonné à un moment.<br /> L’avantage de Netflix c’est bien d’avoir 4 comptes avec le forfaits 4K Premium. Ce qui fait l’abonnement à 4.50€ /mois quand il est partagé entre 4 amis /frère/sœur/parent…
cooper
Disney+ reste à 8,99€ avec un contenu bien sympa quand on aime l’univers. Moins de contenu que Netflix mais la qualité est présente, avec une 4K meilleurs que Netflix et inclus de base.<br /> Netflix devient de plus en plus chère, faut prendre le plus chère pour obtenir la 4K… Les contenus sont pas toujours bien travaillé…<br /> Dans tous les cas Netflix charge de trop et baisse en qualité, et on ne peut pas tout regarder de toute façon, quelque part Disney permet de voir toutes les sorties à un rythme plus « humain ».
Ccts
Disney n’a pas le même problème d’investisseurs que Netflix. Netflix doit maintenir une marge élevée et une augmentation continuelle du bénéfice pour rassasier des actionnaires agressifs. Et donc augmenter le nombre d’abonnés continuellement ou les prix ou économiser sur les contenus. Disney a plus de marge de manœuvre et un solide oreiller de dollars bien rassurant. Que c’est beau la bourse … beurk.
spip74
Disney reste fidèle à son contenu. Du super héros à gogo, du dessin animé. Il n’y a pas de tromperie.<br /> Netflix ne sait plus faire de séries, ce qui a fait son succès à l’origine, et nous sert du contenu de boutonneux et des vieux films de la TNT classés de manière artificiel dans le top 10.<br /> Pendant la pandémie, faute de pouvoir produire, Netflix a servi du contenu recyclé et du vieux nanar. Sauf qu’à ce jour, c’est toujours le cas et le public n’est pas dupe.<br /> De plus la qualité visuelle n’est plus au rendez vous. Disney propose une meilleure 4K et je ne parle même pas de Apple TV.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page