Disney+ : 118 millions d'abonnés mais une croissance en berne

11 novembre 2021 à 17h42
9
Disney+ Clubic © Clubic x Disney+
© Clubic x Disney+

Disney+ n'a pas réalisé un troisième trimestre 2021 très performant, mais le service de streaming est un succès avec ses 118 millions d'abonnés en moins de 24 mois.

Disney a publié quelques données intéressantes et évoqué le futur de Disney+ par l'intermédiaire du rapport financier de son quatrième trimestre fiscal (troisième trimestre 2021).

Un nombre d'abonnés record… porté par un trimestre calme

On y apprend que Disney+ a atteint un volume de 118,1 millions d'abonnés, un score impressionnant compte tenu du fait que le service de SVOD s'est lancé il y a exactement deux ans.

La croissance folle de la plateforme s'est par contre largement tarie lors de ces derniers mois, Disney+ ne gagnant que 2,1 millions d'abonnés sur la période. Bob Chapek, président-directeur général de la Walt Disney Company, évoque sans plus de détails des « vents contraires » qui ont empêché la société d'afficher une meilleure progression, mais que ce timide trimestre était prévu par le management.

On peut déjà parier que l'offre d'un mois de Disney+ à 1,99 € devrait contribuer à faire gonfler les chiffres du prochain trimestre.

Rendez-vous fin 2022

L'objectif à moyen-terme de réunir entre 230 et 260 millions d'abonnés à Disney+ dès 2024 est en tout cas maintenu, assure Chapek, qui explique que le groupe vise des performances sur le long cours et ne regarde pas trimestre par trimestre.

Christine McCarthy, directrice financière de The Walt Disney Company, annonce déjà que le quatrième trimestre de l'année 2022 sera charnière pour le projet. « Ce sera la première fois dans l'histoire de Disney+ que nous prévoyons de publier du contenu original de Disney, Marvel, Star Wars, Pixar et Nat Geo, le tout en un trimestre. Cela inclut des titres très attendus tels que Ms. Marvel et Pinocchio », fait-elle savoir.

D'après elle, le second semestre fiscal de l'année 2022 sera riche en ajout de contenus, bien plus que le premier.

Source : CNBC

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
10
ccvman
Lol Marvel ils n’ont que ça
roboc
«&nbsp;Ms. Marvel et Pinocchio&nbsp;» il va être sympa ce film !<br /> Ok → []
fbz
Et une fournée de futurs nouveaux Star Wars pour gonfler les chiffres
Gweegoo
118M d’abonnés en 24 mois, soit la moitié du nombre d’abonnés de Netflix et il n’y a pas assez de croissance?<br /> Ils commencent un marathon par un sprint et se plaignent de ralentir au 2e km…
jeroboam64
Cet article est une contre vérité, 118 millions d’abonnés en deux ans, ils veulent quoi…de plus
cyrano66
Les arbres ne poussent jamais jusqu’au ciel
667
2e annee d’abonnement pour moi, en discount (49gpb/an ici en Angleterre), et vraisemblement la derniere. C’est le service de streaming que je regarde le moins, quasiment pas a vrai dire.<br /> A moins que, d’ici la, le contrat de Sky Sports avec la NFL arrive a sa fin, que Disney raffle le Sunday Ticket et qu’ils packagent ESPN+ avec leur offre streaming
Harlock
Pas intéressé… Les Marvel (et autres) je les ai déjà en qualité (nettement) supérieure. En blu-ray 4K…
fredmc
En même temps c’était bien parti mais y a plus rien de nouveau …
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Amazon UK laisse échapper les prix des prochains processeurs Intel de 13e génération
Elon Musk a de bonnes intentions, mais Starlink ne sert probablement à rien en Iran
Edward Snowden est officiellement russe, sur ordre de Vladimir Poutine
À son tour, pCloud lance son gestionnaire de mots de passe
Un bug sur Google Photos semble endommager aléatoirement des photos qui y sont stockées
Meta voulait un talkie-walkie pour Facebook... Cela va lui coûter 174 millions de dollars pour violation de brevet
Cette offre spéciale French Days sur la caméra Blink est incroyable !
Samsung dévoile la liste de ses smartphones qui recevront Android 13 d'ici la fin de l'année
Chouette, les influenceurs vont aussi pouvoir gagner de l’argent sur YouTube Shorts
Amazon termine les French Days en beauté avec 7 promos folles
Haut de page