Tubes cathodiques : l'Europe pourrait sanctionner un cartel de 6 firmes

Par
Le 12 novembre 2012
 0
La Commission européenne pourrait prochainement sanctionner pas moins de 6 sociétés qui proposent des écrans TV. L'autorité reproche à Philips, LG Electronics et Samsung, Thomson (Technicolor), Matsushita (Panasonic) et Toshiba de s'être entendus sur la fixation des prix des tubes cathodiques intégrés à ces écrans.

00fa000005102744-photo-commission-europ-enne.jpg
Selon quatre sources proches du dossier, la Commission européenne pourrait sanctionner 6 géants de la production d'écrans TV pour avoir mis sur pied un cartel. Philips, LG Electronics et Samsung, Thomson (Technicolor), Matsushita (Panasonic) et Toshiba seraient donc dans le viseur des autorités communautaires qui pourraient leur infliger ses amendes dès le 28 novembre prochain.

Selon Reuters, la Commission a déjà perquisitionné la plupart des locaux de ces sociétés suite à une enquête au long cours. Ce cartel aurait duré pendant plus de dix ans, prenant naissance à la fin des années 90. Les observateurs s'attendent donc à ce que les sanctions soient particulièrement lourdes.

Même si les tubes cathodiques ont depuis été largement remplacés par les écrans LCD ou OLED, l'entente illicite portant sur la fixation des prix des tubes cathodiques pourrait avoir eu un impact considérable sur ce marché. Pour l'instant, la Commission européenne n'a pas encore infligé d'amendes contre les sociétés visées.

Toutefois, ce type d'amende ne serait d'ailleurs pas inédit dans ce secteur. L'an dernier, l'Europe avait infligé une amende de 128,74 millions d'euros contre quatre producteurs de verre de tubes cathodiques pour entente illicite.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top