Le Blu-ray monte dans le train de la 3D relief, le consommateur suivra-t-il ?

Par
Le 26 novembre 2010
 0
00c8000003781650-photo-blu-ray-3d-alice-au-pays-des-merveilles.jpg
A peine commence-t-il à gagner ses galons auprès des consommateurs français que le Blu-ray voit déjà plus loin... Et compte bien étendre sa profondeur de champ rapidement en investissant le marché du relief. Un constat développé ce matin par les principaux acteurs du marché, réunis dans l'association Blu-ray Partner France.

On le sait depuis début novembre et l'étude menée par le Digital Entertainment Group Europe : les ventes européennes de Blu-ray ont favorablement progressé sur le Vieux Continent en 2010, les ventes affichant même une croissance proche de 100% sur le troisième trimestre. Une tendance confirmée en France où le volume des ventes affichait une hausse de 84% fin octobre, par rapport à la même période en 2009, ce qui représente environ 6 millions de disques bleus vendus sur les 10 premiers mois de 2010.

Notons également au passage que le Blu-ray garde toujours son avantage sur la VOD, marché qu'il a dépassé pour la première fois en 2009 en affichant un chiffre d'affaire de 107,5 millions d'euros, contre 85 pour la vidéo à la demande. L'écart se creuse un peu plus en 2010 malgré une montée en puissance de la VOD, dont le chiffre d'affaire estimé cette année est de 137 millions d'euros - contre 184 pour le Blu-ray.

La PS3 en recul

Le marché du hardware connaît également une évolution favorable, notamment du côté des lecteurs de Blu-ray : ces derniers talonnent désormais la Playstation 3, jusque-là fortement privilégiée par les consommateurs en raison de son côté polyvalent. Le parc européen de consoles s'élève en 2010 à 5,4 millions, contre 5,2 millions de lecteurs : un ratio proche du 50/50 alors que l'année dernière, la PS3 était deux fois plus présente dans les foyers européens que les lecteurs de Blu-ray (4,6 unités contre 2,3). Les chiffres de ventes français estiment que les deux supports devraient s'écouler à l'identique en 2010, à hauteur de 900 000 pièces chacune. La console de Sony reste néanmoins un produit fort sur le marché, notamment grâce à sa compatibilité 3D.

Le Blu-ray prend du relief

La 3D, justement parlons-en : pour le moment particulièrement limité en termes de contenu, le marché du divertissement en relief devrait connaître une évolution conséquente en 2011, du moins du côté de l'offre Blu-ray 3D. La quasi-totalité des grands acteurs du marché français sortiront des titres en 2011, certains, comme Disney ou Sony, ayant déjà pris les devants en vue des fêtes de fin d'année. Une dizaine de films sera disponible dans ce format d'ici à Noël, et les éditeurs ont d'ores et déjà annoncé une quinzaine de sorties en 2011, un chiffre loin d'être exhaustif.

Une transition trop rapide ?

00fa000003781642-photo-estimation-de-l-volution-des-ventes-de-tv-3d.jpg
Pour le consommateur, l'arrivée sur le marché du Blu-ray 3D a de quoi désarçonner dans la mesure où le marché hardware est actuellement encore peu développé. En France, seuls 300 000 téléviseurs 3D devraient trouver preneur en 2010, contre 8,8 millions de téléviseurs HD en 2D. Les estimations pour 2011 indiquent que les ventes d'écrans 3D pourraient s'élever à 800 000 pièces (8,7 millions pour les écrans HD standards) pour ensuite doubler en 2012... et ne dépasser les téléviseurs HD 2D qu'en 2015 en termes de vente dans l'Hexagone. Pour les lecteurs de Blu-ray, en revanche, la tendance affichée est différente et les appareils compatibles 3D devraient prendre le pas sur le matériel 2D dès 2011.

Le parc de matériel restera donc encore limité l'année prochaine, alors que l'offre de contenu tendra, elle, à se développer doucement mais sûrement, en venant compléter l'offre Blu-ray actuelle. Reste que le consommateur devra faire preuve de vigilance à plus d'un titre, puisque certains éditeurs ont décidé d'aller à contre-courant des standards annoncés du Blu-ray 3D : en effet, parmi les normes de ce nouveau format, on trouve la rétrocompatibilité 2D, ce qui signifie théoriquement qu'un Blu-ray 3D est également lisible sur un lecteur exclusivement 2D. En pratique, on trouve déjà dans le commerce des disques 3D qui ne sont pas lisibles en 2D. C'est le cas de titres édités par Disney, comme Alice au Pays des Merveilles ou Volt. Les films sont cependant commercialisés en bundle incluant un Blu-ray 3D et un autre en 2D, « pour faciliter la transition entre les deux supports » a expliqué Daniel-Georges Levi, vice-président senior de Walt Disney France. Reste qu'entre les bundles DVD/Blu-ray et les bundles Blu-ray 3D/2D, le consommateur devra ouvrir l'œil pour ne pas se tromper de « transition ».

2011 devrait donc être une année charnière pour le Blu-ray 3D en France. Le support devrait bénéficier de la tendance en marche aux USA, où une quarantaines de disques bleus en 3D sortiront à temps pour Noël. Reste à savoir si cette nouvelle offre de contenu poussera le consommateur à investir dans du matériel permettant de visionner des films en relief, aujourd'hui encore très couteux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Écran 3D

scroll top