Tesla : l'Autopilot s'illustre en prenant le contrôle après qu'un conducteur ivre s'est endormi au volant

07 août 2021 à 09h30
51
Tesla Clubic © Clubic.com
© Clubic

C'est une scène pour le moins cocasse qui s'est dernièrement déroulée en Norvège. Un jeune homme de 24 ans, manifestement ivre et endormi au volant, a évité un accident potentiel grâce à l'Autopilot de sa Tesla, qui s'est chargé d'arrêter la voiture sur le bord de la route pour lui.

D'abord repérés par d'autres usagers de la route, le bolide et son conducteur ont finalement été contrôlés par la police. Si l'Autopilot a une nouvelle fois fait ses preuves, cela n'exclut pas pour autant la problématique majeure qui est que le conducteur doit toujours rester maître de son véhicule.

L'Autopilot Tesla s'illustre sur une autoroute norvégienne

Même si ce fait permet de mettre en avant les progrès technologiques portant sur la conduite autonome, c'est un comportement qui, on ne cesse de le rappeler, est nécessairement à prohiber. Selon des éléments fournis par la police locale, un jeune Norvégien de 24 ans a été repéré le 31 juillet dernier, dormant au volant de sa Tesla Model S .

Certes, il peut malencontreusement arriver de s'assoupir durant la conduite, ce qui peut être prévenu par la réalisation d'une sieste en amont. Toutefois, dans notre cas, l'individu était également ivre et donc pas en état de rentrer chez lui. Repéré sur la voie de gauche d'une autoroute par d'autres usagers de la route, le conducteur en question apparaît assoupi dans une vidéo publiée par le compte TESLA_saves_lives. Ce dernier partage régulièrement du contenu sur les vies supposément épargnées par la technologie développée par Tesla, à voir ci-dessous.

On y voit le véhicule électrique avancer de manière autonome, avant que celui-ci ne parvienne à se stopper sur la bande d'arrêt d'urgence, dans un tunnel, comme rapporté par la police norvégienne. Nous ne savons pas combien de temps l'Autopilot a pris le contrôle du véhicule, mais celui-ci a permis à son conducteur de gagner le bas-côté sans encombre, évitant ainsi un potentiel accident mortel.

L'assistant au pilotage n'affranchit pas le conducteur de sa responsabilité

L'inconscience du conducteur au moment où un individu toque à la vitre de son véhicule, sans réaction de sa part, illustre une problématique beaucoup plus grave, en plus de celle de prendre le volant dans un état qui ne le permet pas et qui met en danger les autres usagers de la route.

Comme le relève Electrek, plusieurs conducteurs de véhicules Tesla équipés de l'Autopilot pris en flagrant délit de conduite sous l'emprise de l'alcool ont invoqué le fait que cet assistant au pilotage conduise à leur place et les décharge ainsi de toute responsabilité.

En réalité, tout conducteur doit, et en toute circonstance, demeurer maître de son véhicule, peu importe si ce dernier est équipé ou non d'une telle technologie. Pour l'heure, le jeune Norvégien en question s'est vu confisquer son permis par la police.

Source : Electrek

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
51
34
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Waze, Coyote et TomTom n’indiqueront plus certaines présences des forces de l’ordre à partir du 1er novembre
Les pneus « sans air » increvables Michelin Uptis ont été présentés à Munich
Quelle surprise ! Une étude montre que les conducteurs sont moins attentifs quand l'autopilote est activé
Volkswagen ID.4 : l'autonomie des différentes versions du SUV dévoilées
C'est un oiseau, c'est un avion ? Non, c'est un camping-car (solaire) !
Baidu commence à tester ses taxis autonomes Apollo Go à Shanghai
Les premiers pick-up Rivian R1T sortent enfin d'usine
Tesla bloque les réparations
Volkswagen ouvre un centre de recherche sur les cellules de batterie en Allemagne
Tesla Model Y : tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau SUV électrique
Haut de page