Virgin Mobile réorganise ses forfaits Very, à partir de 1 euro par mois pour ses abonnés

01 juin 2018 à 15h36
0
Virgin Mobile vient de dépoussiérer ses forfaits Very : au programme, trois variantes, à des tarifs situés entre 1 et 9,99 euros. Il faut cependant être déjà client de l'opérateur pour y accéder.

Les clients de l'opérateur sont en effet, pour l'heure, les seuls à pouvoir bénéficier de cette offre, qui n'est accessible que via un changement de forfait. Les forfaits Very sont sans mobile et sans engagement, mais dans le cas d'une migration depuis un forfait avec engagement, ladite période d'engagement reste inchangée.

05728176-photo-virgin-mobile-very.jpg

On trouve donc trois variations : la première propose 30 minutes d'appel et 300 SMS pour 1 euro par mois, la seconde inclut 2 heures d'appel et les SMS illimités pour 2,99 euros mensuels, et le troisième propose les appels, SMS et MMS illimités ainsi que 20 Mo de data en 3G à 9,99 euros.

Comme souvent, méfiance côté dépassement : la minute d'appel en hors forfait est facturée 37 centimes, et 30 centimes pour les MMS. Quant au Mo de data, il est facturé 5 centimes en cas de dépassement dans le forfait à 9,99 euros, et 10 centimes dans les deux autres forfaits - l'option est déblocable auprès de Virgin Mobile, qui ne facture plus au-delà de 30 euros.

Les clients de Virgin Mobile peuvent migrer vers ces offres depuis leur espace client. Plus de détails sont disponibles sur le PDF qui détaille les forfaits Very.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Tegra 4i : NVIDIA décline Tegra 4 pour les smartphones
NVIDIA annonce sa GeForce la plus rapide : la GeForce GTX Titan
Un rapport tente de faire le lien entre le pouvoir chinois et des hackers nationalistes
Marvell PXA1088 : le SoC quad-core pour baroudeurs
HTC One : le nouveau smartphone star de HTC
Le compte Twitter de Burger King battait pavillon McDonalds
Un carton rouge pour le réseau Free ? (màj)
La consommation de TV en ligne a progressé de 45% en 2012
Bill Gates critique la stratégie mobile de Microsoft, sans blâmer Steve Ballmer
Les éditeurs de logiciels s’opposent aux projets de taxes visant le numérique
Haut de page