Orange injectera 30 millions d'euros dans Dailymotion (màj)

24 juillet 2013 à 08h29
0
Après la prise de capital ratée de Yahoo, Orange, le propriétaire de Dailymotion, a décidé d'investir dans son service de vidéos. L'opérateur injectera ainsi 30 millions d'euros dans la plate-forme afin de pouvoir recruter davantage et solidifier sa présence à l'étranger.

00FA000005862232-photo-dailymotion-logo.jpg
En mars dernier, les informations se succédaient concernant la cession de 75% du capital de Dailymotion au géant américain Yahoo. L'opération a par la suite été avortée, faute d'entente entre le gouvernement et la firme. Pour autant, la direction d'Orange n'avait pas précisé quel serait son plan pour l'avenir de la plate-forme vidéo.

Stéphane Richard indique aux Echos qu'Orange compte mettre la main à la poche afin de développer Dailymotion. Ce plan doit ainsi permettre au service de tripler son chiffre d'affaires d'ici 2016, pour qu'il atteigne 100 millions d'euros. Pour ce faire, la firme investira la somme de 30 millions d'euros dans la plate-forme de contenus vidéos.

« Nous allons recruter 60 personnes, soit un tiers des effectifs, principalement en France, et ouvrir des bureaux en Espagne, au Japon, au Canada et au Brésil. Parallèlement, Dailymotion, qui réalise déjà 85 % de son chiffre d'affaires à l'international, doit mettre en plus l'accent sur des pays tels que l'Allemagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis », précise Stéphane Richard, p-dg d'Orange. Ces nouveaux fonds serviront également à l'amélioration de l'actuel lecteur vidéo.

Orange entend donc chercher de nouveaux relais pour son audience en intégrant, par exemple, l'application Dailymotion dans certains smartphones vendus par le groupe.

Mise à jour

Le gouvernement a salué le mouvement entrepris par la direction d'Orange de renforcer sa position au sein de Dailymotion. Arnaud Montebourg se réjouit ainsi du fait « qu'il y ait des investissements dans Dailymotion ». Cet investissement est, selon le ministre du Redressement productif, « une bonne nouvelle pour l'industrie des contenus numériques qui sont stratégiques pour la France et pour l'Europe ».

Le ministre a également précisé qu'il ne s'opposerait pas à d'éventuels partenariats entre la plateforme vidéos et des sociétés tierces si toutefois ils sont conclus « sur un pied d'égalité ».

Version initiale de l'article publié le 23/07/2013 à 08h58
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top