Stéphane Richard (Orange) critique "l'idéologie de la concurrence"

17 avril 2012 à 12h28
0
Dans un entretien accordé au quotidien Libération, le patron d'Orange critique l'état actuel du marché de la téléphonie mobile. Stéphane Richard précise également que le contrat d'itinérance signé avec Free Mobile pourrait lui rapporter plus que le milliard d'euros initialement prévu.

00FA000002650098-photo-st-phane-richard.jpg
« On commence à comprendre que les conséquences de l'arrivée de Free Mobile vont être lourdes pour l'ensemble du secteur, que ce n'est pas juste une belle histoire soit disant au profit du consommateur ». Les propos de Stéphane Richard, le p-dg d'Orange sont durs mais ils sont le reflet de la critique de l'opérateur envers le modèle de son concurrent.

Dans une interview publiée dans Libération (version payante), le dirigeant ajoute que « l'idéologie de la concurrence peut être néfaste ». Une vision plutôt paradoxale pour l'opérateur historique qui a notamment signé un accord d'itinérance avec son concurrent Free Mobile afin de l'autoriser à utiliser son réseau 3G.

Ces propos sont également relativement similaires à ceux évoqués par le Président de la république Nicolas Sarkozy lors d'un congrès sur l'Agriculture. Critiquant l'attitude de l'Europe (dont l'objectif est de préserver la concurrence entre acteurs), le chef de l'Etat expliquait : « Regardez ce qu'il se passe avec la téléphonie mobile. Ils ont pensé uniquement à la question du consommateur et maintenant on s'aperçoit qu'il y a quatre opérateurs : Parfait. Qui licencient tous parce que les prix tirent vers le bas, c'est la qualité du service qui va être pénalisée et c'est l'emploi qui va être pénalisé ». Par ces propos, Nicolas Sarkozy invitait donc l'ensemble des Etats-membres de l'Union européenne à revoir la structure du marché de la téléphonie mobile...

Un contrat d'itinérance à 2 milliards d'euros ?

Malgré cette critique en règle, Stéphane Richard précise qu'il dispose encore d'outils efficaces pour jouer à armes égales. Le dirigeant rappelle que le contrat d'itinérance signé avec Free Mobile pourrait lui rapporter plus que prévu. Le responsable ajoute : « On avait dit que le contrat devait nous rapporter 1 milliard d'euros. Cela pourra aller jusqu'au double en fonction de la capacité de Free à développer son réseau ».

De même, Orange dispose des moyens commerciaux de se défendre. Interrogé par Investir.fr, Stéphane Richard a précisé que son offre « low-cost » Sosh était utilisée par 200 000 abonnés. Constatant un ralentissement des migrations et des demandes des portabilités, le responsable estime donc que cette gamme d'offres mobiles lui permettra de tenir la dragée haute à l'ensemble de ses concurrents.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top