Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free

19 novembre 2019 à 16h39
0
Xavier Niel

Le patron de Free, Xavier Niel, va investir 1,4 milliard d'euros dans le groupe Iliad, maison-mère de l'opérateur, alors qu'il en est déjà l'actionnaire majoritaire. En réalité, l'opération vise à séduire les investisseurs, en leur offrant de nouvelles perspectives quant au cours et au rendement de l'action.

« En tant que premier actionnaire du groupe, j'ai été déçu par la performance de l'action ces derniers mois ». Voilà comment Xavier Niel a expliqué sa volonté d'investir de nouveau dans Iliad, le groupe de télécommunications qu'il a fondé. Une annonce pas si contradictoire qu'il n'y paraît.

Niel détient pourtant déjà plus de la moitié du capital

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'entrepreneur ne fait pas dans la demi-mesure à l'heure de « remettre au pot ». Il a en effet dévoilé une offre publique de rachat d'actions (OPRA) pour un montant de 1,4 milliard d'euros. Une somme qui paraît forcément énorme, même pour un milliardaire comme Xavier Niel : d'après le dernier classement établi par Forbes, sa fortune s'élèverait à 3,6 milliards d'euros.

En rachetant 11,6 millions d'actions Iliad, le fondateur du groupe prendrait alors 20 % supplémentaires du capital de l'entreprise, qui viendraient s'ajouter aux 52 % qu'il possède déjà. Puisqu'il en était déjà l'actionnaire majoritaire, l'opération ne lui apportera donc aucun pouvoir de décision en plus.


Envoyer un signal aux actionnaires

Alors quel intérêt pour Xavier Niel ? En fait, l'objectif est de rassurer les actionnaires d'Iliad, dans un contexte délicat pour le groupe. Le premier semestre 2019 a en effet été marqué par des résultats décevants, avec notamment une chute du nombre d'abonnés et du bénéfice net. En conséquence, le cours de l'action a lui aussi été entraîné vers le bas, provoquant le mécontentement des investisseurs.

Xavier Niel entend donc offrir une porte de sortie aux actionnaires insatisfaits : le prix de rachat de chaque action a été fixé à 120 euros, ce qui correspond à une prime de 38 % par rapport au cours moyen sur les trois derniers mois. Mais plutôt que de les pousser à vendre, l'idée est plutôt de leur redonner confiance, avec les nouvelles ambitions de l'opérateur, notamment en 5G. Ainsi, Iliad a également décidé de revoir à la hausse son dividende par action (et donc le rendement de cette dernière), passant de 0,90 à 2,60 euros.


Ces annonces ont semblé porter leurs fruits : peu de temps après leur publication, le cours du titre a connu une hausse de près de 20 %, un record pour Iliad sur les quinze dernières années.

Source : Les Échos
Modifié le 19/11/2019 à 17h01
41
15
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
scroll top